BlogInsoliteIl s’injecte du Synthol dans le corps pour avoir de plus gros muscles

Il s’injecte du Synthol dans le corps pour avoir de plus gros muscles

Vous connaissez probablement le Synthol, celui qu’on achète à la pharmacie. Mais vous ne connaissez sans doute pas le Synthol du bodybuilding, substance très dangereuse employée ici par un Brésilien qui cherche à devenir toujours plus musclé.

segato-injection-synthol

Il s’appelle Valdir Segato, il a 48 ans et est connu sous le pseudo de Hulk ou de He-Man.

Au cours de ces cinq dernières années, la taille des biceps de Valdir est passée de 30 à 58 centimètres mais son objectif suprême est d’atteindre les 68 centimètres.

valdir-segato

Alors, pour ce faire, l’homme s’injecte du Synthol, une substance composée d’acides gras et de lidocaïne qui s’injecte directement dans les muscles et qui donne du volume.

muscles-valdir-segato segato-injection-synthol

L’homme a entrepris de s’en injecter dans les bras, dans les épaules et dans la poitrine. Cette pratique est dangereuse et potentiellement mortelle.

3915622700000578-3821224-segato_pictured_said_some_people_give_him_strange_looks_in_the_s-a-50_1475579686183 injection-synthol-muscles

Cependant rien n’arrête l’homme originaire de Sao Paulo au Brésil. Quand il était jeune, beaucoup se moquaient de son physique car il était maigre et toxicomane. Il se faisait appeler « Skinny Dog » (le chien maigre). Hélas, ce qui aurait pu être une jolie revanche sur la vie comme cet homme paralysé des jambes champion de bodybuilding. Ou celui-ci qui avait promis de maigrir à son fils s’est révélé être une vraie addiction.

segato-avan-apres valdir-segato-avant-apres

Aujourd’hui l’homme est passé d’un poids de 50 kilos à 80 kilos. Son entourage l’a mis en garde sur les risques de l’utilisation du Synthol en injection, mais il ne compte pas en arrêter là.

Ironie du sort, si quand il pesait 50 kilos Valdir avait du mal à séduire les femmes, aujourd’hui « Hulk » n’y parvient pas plus que ça. Malgré sa recherche de l’âme soeur, l’homme dit qu’il pense faire peur aux autres.

synthol-muscles

Valdir aura finalement fait le choix de continuer ses injections, car ce qui compte pour lui c’est de s’aimer musclé et d’atteindre ses objectifs. Si la mort ne le freine pas d’ici là…

 

Publié le 4 octobre 2016 à 12:36, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches