BlogFoodL’inventeur du Big Mac vient de mourir à 98 ans

L’inventeur du Big Mac vient de mourir à 98 ans

Il s’appelait Michael « Jim » Delligatti. Et si le grand public ne connaissait pas son nom, il a pourtant été à l’origine du hamburger le plus célèbre du monde : le .

bic-mac

C’était il y a presque 50 ans, en 1967 exactement que Delligatti dans sa franchise McDonald de Uniontown en Pennsylvanie a mis au point un hamburger à la demande des clients qui désiraient manger quelque chose de plus gros que le burger classique.

Il a alors conçu ce sandwich fait de deux steaks, de la sauce spéciale, de la laitue, du fromage, des cornichons et des oignons. Très rapidement les demandes ont explosé tant est si bien que le a été distribué dans les 47 magasins de Pennsylvanie puis dans le reste des U.S.A. en 1968.

delligatti

Si vous vous demandez pourquoi ce hamburger porte ce nom, il ne faut pas aller chercher très loin. Michael « Jim » Delligatti trouvait simplement que ça sonnait bien.

Pour les 40 ans du Big Mac, McDonald a estimé que c’étaient 550 millions de Big Mac qui étaient vendus par an dans le monde, dans 100 pays différents, soit un Big Mac vendu toutes les 17 secondes.  Bien loin des pronostics qui annonçaient sa disparition.

L’histoire de Delligatti est singulière parce que déjà à l’époque le responsable des franchises se devait de respecter les menus et sandwichs officiels de McDonald. Delligatti, lui, n’en a eu que cure et à favorisé l’écoute des clients pour être finalement entendu par le siège qui a validé son burger aujourd’hui vendu à travers le monde à des prix qui varient selon les pays.

Dans son parcours un peu singulier, Michael « Jim » Delligatti a aussi contribué à la mise en place des petits-déjeuners chez McDonald : c’est en effet lui, qui, le premier, et sans attendre les consignes du siège a servi des petits pains et des saucisses tôt le matin pour les employés de la sidérurgie qui venaient se nourrir avant de prendre leur poste.

inventeur-big-mac

L’homme s’est éteint paisiblement lundi dernier à l’âge de 98 ans dans sa maison de Pittsburgh, il laisse derrière lui 2 fils, 5 petits-enfants, 8 arrières-petits-enfants et des millions de fans qui jusque là ne connaissaient ni son nom, ni son visage.

Et sinon… Vous savez combien de temps il vous faut travailler pour acheter un Bic Mac en fonction de votre lieu de résidence ?

Publié le 30 novembre 2016 à 19:52, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches