BlogLifestyleLa masculinité toxique prédomine partout dans le monde

La masculinité toxique prédomine partout dans le monde

La société a créé des normes que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. Mais avec l’évolution du monde actuel, certaines règles tendent à devenir obsolètes pour les deux genres. Si le féminisme monte en puissance, la masculinité toxique passe parfois sous silence.

Ce n’est pas toujours évident d’être un homme

Depuis des siècles, l’homme a toujours été perçu comme un noyau central de la société. C’est-à-dire que dès son plus jeune âge, un garçon est soumis aux attitudes socialement construites et définies par la société.

Cependant, ces dictats cantonnent le rôle du genre masculin à être violent, sans émotion, et parfois même sexuellement agressif. Par conséquent, les garçons grandissent avec la pression d’incarner ce que la société croit être  » normale « .

Des qualités sont socialement imposées aux hommes, et ne leur permettent pas toujours d’exprimer leurs luttes intérieures. Cela sous peine de jugement. La masculinité toxiqueest donc une variante de la masculinité, mais d’un point négatif.

En effet, la remise en cause de la virilité d’un homme peut entraîner, certains à la dépression ou la toxicomanie. Il arrive même que certains se suicident ou adoptent des sentiments homophobes ou transphobes.

Un combat contre la stigmatisation à l’encontre des hommes

Alors afin de mettre fin à ces clichés des hommes ont témoigné

Adam du Canada, n’hésite pas à demander de l’aide quand il le faut. Selon lui, n’importe qui, quel que soit son sexe, devrait sentir qu’il peut demander de l’aide. Cela devrait être accepté et considéré comme normal.

Sushrut, Nepal considère qu’il est libre et a le privilège de se maquiller. Cependant, l’acte même de l’expression de soi peut être lourd d’inconvénients.

Pour Denom du Nepal, c’est normal de montrer ses émotions et de pleurer. Il n’y a rien de mal à montrer son côté doux. Ce sont des sentiments humains et sont tout à fait normaux.

Zach un Américain, pense que c’est normal d’être la petite cuillère dans le lit. Les hommes aiment aussi se faire câliner.

Publié le 21 février 2019 à 8:10, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches