BlogActusLe premier distributeur automatique pour SDF, supprimé après juste trois mois d’existence

Le premier distributeur automatique pour SDF, supprimé après juste trois mois d’existence

Notre cursus scolaire ne définit pas forcément notre avenir et une simple inspiration peut changer bien des vies. À priori, cette idée a conduit à la création d’un distributeur automatique pour en Angleterre.

Une solution innovante, gratuite et indispensable

Sous l’initiative de l’association caritative Action hunger, un distributeur automatique pour a été installé dans la ville de Nottingham. Un étudiant en droit âgé de 29 ans nommé Huzaifah Khaled en est le créateur.

La machine a été mise en place à l’extérieur du centre commercial, Intu de Broadmarsh début décembre 2017. Accessible 24h/24 et 7j/7, la machine est gratuite et donne accès à de la nourriture et produits de première nécessité.

Le premier appareil altruiste au monde d’une valeur de 10 000 livres sterling. Ce dernier procurait de quoi manger ou boire, ou des chaussettes propres et sèches, grâce à une carte. Bien évidemment la carte magnétique a été distribuée uniquement aux personnes . Cependant, les personnes ne pouvaient se servir que trois fois.

Mais ne s’agirait-il pas d’une fausse bonne idée ?

Il faut savoir, qu’en 7 ans en Angleterre le nombre de personnes vivant dans la rue a fortement augmenté. La machine avait pour objectif d’aider les personnes les plus démunies. Mais après seulement 3 mois de mise en service, l’appareil avait été retiré.

La raison de cette suppression est qu’il n’y a aucune preuve que cette innovation aide réellement les sans-domiciles selon Toby Neal. Il est le conseiller municipal de la ville.

Effectivement même s’il s’agit d’une bonne intention, cela peut causer une contre-productivité. D’autant plus que sur 100 personnes, seulement 70 ont pu bénéficier des bienfaits de l’installation.

Une action qui a suscité la réaction du Dr John Doddy, un conseiller municipal conservateur. D’après lui, le retrait de la machine est une honte pour la ville de Nottingham, et peut-être même pour le pays.

D’autre part, le directeur général du centre commercial a tout de même annoncé une prolongation de la période d’essai de cette innovation.

Finalement il semblerait que le projet était donc un concept salutaire, mais avec de nombreuses limites.

Publié le 13 avril 2018 à 19:30, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches