BlogLifestyleLes incroyables actions prohibées dans les pays étrangers

Les incroyables actions prohibées dans les pays étrangers

Grâce aux voyages, il est possible de découvrir de nouvelles cultures et traditions. Mais c’est aussi l’occasion de percevoir la diversité des actions prohibées, propres à chaque pays. Voici une petite liste de mise en garde qui pourrait vous servir pour les prochains départs.

Des lois variables, des usages, et des coutumes diverses

En Thaïlande, il est possible de finir rapidement en prison. Cela rien que pour avoir ramassé de magnifiques coquillages et coraux sur la plage. D’ailleurs des touristes russes ont en fait l’amère expérience, car ils pouvaient passer une année entière en prison.

Toujours en Thaïlande, il est aussi interdit aux touristes de nourrir les poissons vivant dans des eaux où poussent des coraux. C’est un crime passible d’une peine de 1 an de prison.

En Australie,dans le Queensland, le fait de dire des gros mots en public est un crime. Cela peut entraîner une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 6 mois.

À Singapour, il est interdit de se connecter à un spot Wi-Fi ouvert sans avertir son propriétaire. Selon les lois locales, cette action peut être considérée comme un cyber attaque.

« je ne sais pas s’ils viennent pour le café ou le wifi gratuit »

Au « Pays du Soleil Levant », il est toujours préférable d’avoir sa carte d’identité sur soi. Si la police vous arrête et que vous n’avez pas les documents, vous pouvez être arrêté pendant 23 jours.

De nombreux médicaments sont interdits au Japon. Parmi cela les médicaments contre la grippe et le rhume. Il faut faire bien attention à la liste des substances interdites pour éviter de se faire arrêter à l’aéroport.

Aux Émirats arabes unis, les petites choses peuvent devenir un motif d’arrestation. Par exemple, un citoyen suisse qui s’est envolé pour Dubaï a été emprisonné pendant 4 ans à cause de son désordre.

Le gouvernement saoudien avertit également tous les touristes qu’il est interdit de manger ou boire dans un lieu public. Notamment durant le ramadan.

En Floride, il est interdit de donner de la nourriture aux sans-abris en public. Il faut une autorisation pour le faire.

Il y a une autre surprenante en Floride. Dans une petite ville lackland, depuis 1944, il est officiellement interdit de cracher dans tout lieu public.

Publié le 17 décembre 2018 à 15:37, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches