BlogInsoliteLes lois les plus bizarres dans le monde sur le mariage et le divorce

Les lois les plus bizarres dans le monde sur le mariage et le divorce

Les lois sur le et le varient d’un pays à l’autre, et même d’un État à l’autre en ce qui concerne les États-Unis. Certaines d’entre elles sont archaïques, alors que d’autre sont tout simplement étranges.

Voici les lois sur le et le les plus farfelues du monde entier, où vous découvrirez le meilleur et le pire – surtout le pire.

Vive la famille !

Dans 26 États des États-Unis, les cousins sont autorisés à se marier entre eux. Il y a quelques exceptions, comme l’âge minimum et l’interdiction pour le couple d’avoir des enfants.

Du football, de la samba et… des vierges

Cette loi n’est plus appliquée, mais jusqu’en 2002, les maris brésiliens disposaient d’un délai de 10 jours pour annuler leur mariage s’ils découvraient que leur femme n’était pas vierge.

Un jour si spécial

Selon The Express Tribune, aux Samoa, une femme peut demander le divorce si son mari oublie la date de son anniversaire. Les hommes mariés sont très probablement accros aux calendriers dans ce pays.

Même la mort ne nous séparera pas

Le mariage posthume est autorisé en France. Il requiert toutefois une autorisation spéciale du Président de la République – comme l’avait fait François Hollande en 2017 dans le cas du policier Xavier Jugelé. Il faudra également prouver que la personne décédée avait bien l’intention de se marier.

Laisse à ton ex de la nourriture et de la laine.

Une vieille loi dans l’État américain du Tennessee stipule qu’un mari peut divorcer de sa femme à condition qu’il lui laisse une certaine quantité de haricots secs, de pommes séchées, de viande et assez de fil pour tricoter des bas pendant un an.

Mon conjoint est idiot !

Vous voulez divorcer parce que votre conjoint est un idiot ? Vous aurez peut-être de la chance si vous vivez dans le Mississipi, aux États-Unis. Mais vous devrez toutefois démontrer son idiotie.

Les dents de l’amour

Mesdames, si vous vivez dans l’État américain du Vermont, vous allez avoir une dent contre cette loi. En effet, les femmes y ont besoin d’une permission écrite de leur mari pour porter des fausses dents.

Divorce impossible

Aux Philippines, le mariage est pris très, très au sérieux. Les divorces ne sont pas autorisés par la loi. L’annulation peut être envisagée, mais ce n’est pas une chose facile à faire dans ce pays.

Aventure d’un soir ou pour toujours

Jusqu’en 1939, une Écossaise pouvait légalement exiger qu’un homme l’épouse s’ils couchaient ensemble. De ce fait, on peut imaginer que les hommes n’étaient pas tellement chauds pour un dernier verre à cette époque.

100 jours de réflexion

Jusqu’en 2016, les femmes au Japon devaient attendre au moins 100 jours avant de pouvoir se remarier. Maintenant, elles ne doivent attendre les 100 jours que si elles sont enceintes. Les hommes, par contre, peuvent tout de suite se remarier une fois le divorce prononcé.

Pas de disputes le dimanche

Si vous vivez dans le Colorado, aux États-Unis, soyez gentil avec votre femme le dimanche, car une dispute pourrait vous mener en prison. Heureusement, la loi ne mentionne pas d’autres jours de la semaine.

C’est en déménageant qu’on divorce

Selon la tradition, les femmes aborigènes d’Australie peuvent mettre fin à leur mariage actuel en déménageant ! Apparemment, la fin d’un mariage correspond à la fin de la cohabitation.

Tous aux abris !

En Angleterre, les mariages en plein air sont interdits. La cérémonie doit avoir lieu dans une « structure fixe » avec un toit telle une église ou une maison.

Le bonheur est dans le café

Croyez-le ou non, mais en Arabie Saoudite, une femme peut demander le divorce si son mari ne lui fournit pas un bon café frais. Apparemment, le café est la clé d’un mariage heureux dans ce pays.

Fine gâchette

Si vous avez l’intention de vous marier dans la petite ville de Truro, à Cape Cod (Massachusetts, Etats-Unis ), vous devrez préalablement tuer des oiseaux. En 1771, des volatiles ravageaient les récoltes de la région, et les autorités ont décidé que : « Tout homme dans le township tuera
six merles ou trois corbeaux, et ne se mariera pas tant qu’il ne se sera pas conformé à cette réquisition
. »

Publié le 10 janvier 2019 à 15:08, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches