BlogActusLes plantes arrivent à détecter quand on les mange !

Les plantes arrivent à détecter quand on les mange !

Des recherches menées par l’Université du Missouri ont démontré que les plantes sont capables de détecter qu’elles sont en train d’être mangées.

L’étude a été menée sur l’Arabidopsis ou cresson de thale, une plante de la famille des Brassicacées, à l’instar du chou et de la roquette. Se basant sur la théorie que les végétaux sont capables de sentir ou d’entendre des vibrations, les scientifiques ont effectué un enregistrement audio des sons que produit une chenille en mangeant les feuilles d’une plante. Afin de faire une contre-expérience, ils ont également enregistré des vibrations naturelles comme le bruit du vent.

Étrangement, lorsque la plante a senti ou entendu les bruits de grignotages produits par la chenille, elle s’est mise à émettre des huiles de moutarde légèrement toxiques qui, une fois répandues dans ses feuilles, éloignent les chenilles. A l’inverse, les vibrations naturelles n’ont provoqué chez la plante aucune réaction. Ainsi, les sons liées à une alimentation provoquent des changements dans le métabolisme des cellules végétales, créant des produits chimiques défensifs pour repousser les attaques des prédateurs.

Il faut noter qu’une recherche antérieure avait étudié comment les plantes réagissent à l’énergie acoustique, y compris la musique. Avec ces révélations, on a soudainement moins envie d’être végétalien…

Publié le 5 avril 2017 à 11:30, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches