Les questions que tout le monde se pose après avoir été vacciné contre le Covid-19

Depuis décembre 2019, le masque est devenu un accessoire indissociable au quotidien. Selon les statistiques du jour, 134 millions de personnes sont infectées par le coronavirus et 2,9 millions ont succombé.

Avec l’arrivée en masse des vaccins, l’humanité semble voir le bout du tunnel après plus d’une année de lutte acharnée. Toutefois, la vaccination entraîne aussi des interrogations. Voici les réponses à 3 questions, fréquemment posées.

Le vaccin empêche-t-il une transmission du virus à d’autres personnes ?

Jusqu’ici les chercheurs émettent des doutes à ce sujet. Les études concernant le Coronavirus sont encore très récentes et n’ont pas permis de tirer des réponses concluantes. Ils précisent que l’univers de la médecine ne dispose pas encore de données suffisantes. Ils précisent tout de même qu’une personne ayant reçu les doses de vaccin puisse encore porter le virus qui se propage au niveau de la gorge et du nez, et cela même si elle bénéficie d’une protection contre la maladie.

Dans d’autres cas, le vaccin génère une réponse immunitaire qui évite de tomber malade et d’un côté, la propagation du virus à ces endroits du corps est fortement réduite. Au sein de l’université de Harvard, la réponse est claire : les recherches doivent être poussées. Il faut aussi retenir que le vaccin parfait n’existe pas. Une autre situation demande également plus de considération. Une personne, lors de la vaccination, peut être porteuse du virus sans le savoir. L’infection pourrait ainsi continuer son évolution et cela malgré l’administration du vaccin.

Faut-il continuer de porter un masque après avoir été vacciné ?

Le vaccin soulève un autre débat. Le port du masque est-il toujours requis après la vaccination ? La réponse est claire : oui. Comme expliqué plus haut, l’absence de données suffisantes requiert toujours un maximum de vigilance pour ne pas aggraver l’hécatombe mondiale que nous vivons actuellement.

Dans certains cas, des minorités vaccinées ont encore contracté le virus 2 mois après avoir reçu leurs doses. Elles ont présenté des symptômes comme une fièvre, un mal de tête ou encore des frissons. Toutefois, les médecins sont formels sur un point : les vaccins réduisent la forme grave de cette maladie. En d’autres termes, un individu infecté présente moins de risque de présenter des symptômes. Les chances sont moindres quant au développement d’une forme sévère.

Les gestes barrières sont-ils toujours indispensables après la vaccination et le port de masque ?

Les gestes barrières doivent toujours faire partie de nos habitudes pour endiguer cette maladie. En effet, pour obtenir une immunité commune suffisante, le respect des mesures restent cruciales. De plus, il faut un taux de vaccination élevé pour atteindre cet objectif.

Pour rappel, les mesures incluent : le lavage des mains de manière régulière, le port de masque, la distanciation. Le ministre de la Santé souligne qu’une personne protégée contre le virus du Covid-19 peut toujours le véhiculer sur ses mains ou au niveau du visage. Ainsi, être vacciné ne marque pas la fin de la lutte, mais le commencement d’un vrai combat.

Les dernières publications
Tuxboard