BlogActus, High-Tech/WebMais pourquoi mettre de la 4G sur la Lune ?

Mais pourquoi mettre de la 4G sur la Lune ?

Il y a presque cinquante ans, Neil Armstrong marchait sur la , un grand pas pour l’humanité. Aujourd’hui, on s’apprête à accomplir un bond de géant, car le satellite sera bientôt doté de son premier réseau de téléphonie mobile !

« Allô la Terre ?! Non, ici la  ! ». Une petite phase qui ne paraîtra bientôt plus insolite. En effet, la société allemande Part-Time Scientists projette d’installer le premier réseau 4G sur la Lune en 2019. Elle est rejointe dans cette aventure par les compagnies téléphoniques et , l’entreprise spatiale Space X et le constructeur automobile .

Un réseau 4G pour faciliter les missions scientifiques … et la migration spatiale

Non, cette idée ne vise pas les touristes spatiaux, afin qu’ils puissent envoyer des selfies depuis la Lune. Le but de l’opération est entièrement scientifique. Kate Arkless Gray, chargée de communication pour Part-Time Scientists, a déclaré à la BBC :

« Nous avons envoyé deux robots sur la surface de la Lune, et avons récolté un grand nombre de données scientifiques, de vidéos et de photos en HD. Le problème est qu’avec les systèmes actuels, nous ne pouvons les envoyer directement sur la Terre, parce que cela coûterait trop d’énergie. »

Le réseau 4G fluidifiera les communications entre la Terre et la Lune, et se présente comme plus économique et moins demandeuse en énergie que les ondes radios en analogique.

La mission est prévue pour 2019, où un module baptisé ALINA sera envoyé sur la Lune afin de déposer deux rovers. Équipés de caméras haute définition, ils prendront des photos et des vidéos qui seront transmises vers la Terre par l’intermédiaire d’ALINA, qui servira d’antenne-relais.

Pour la petite histoire, il s’agira du premier atterrissage privé sur la Lune. Sur le long terme, Part-Time Scientists espère développer d’autres infrastructures, pour « la mise en place d’une exploration durable du système solaire » et permettre un jour à l’humanité de migrer sur d’autres planètes. D’après Robert Böhme, l’un des responsables du projet :

« Pour que l’humanité puisse quitter la Terre, nous devons développer des infrastructures au-delà de notre planète d’origine ».

Le lancement aura lieu sur la base de Cape Canaveral, en Floride, avec une mise en orbite assurée par la fusée Falcon 9 de l’entreprise Space X.

Plus terre-à-terre, il est peut-être bon de rappeler que pour de nombreux habitants sur Terre, la 4G reste encore un fantasme.

Publié le 1 mars 2018 à 10:00, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches