BlogInsoliteMarché de Noël de Brest : les mères noël au pole dance choquent les parents

Marché de Noël de Brest : les mères noël au pole dance choquent les parents

Ah l’esprit de Noël ! Ses vins chauds, ses marchés, ses chocolats chauds et les enfants ravis de croiser le Père-Noël… A , on a voulu pimenter cet esprit en y ajoutant un côté un peu sexy avec les mères Noël au .

mere-noel-brest

Samedi 3 décembre dernier, c’était jour de sortie pour les familles qui avaient envie de se balader au de . Quelle ne fut pas la surprise, pour certains, d’y croiser deux mères Noël, en petite tenue, faisant du , essayant probablement de rivaliser avec la championne Marion Crampe,sur le manège traditionnel et ailleurs devant les yeux étonnés des parents et des enfants.

La prestation n’a pas été au goût de tous à un tel point que les danseuses ont été invitées à quitter les lieux par les agents de sécurité du marché.

La mairie de Brest, quant à elle, assure qu’elle n’y est pour rien et que cette séance de pole dance de Noël n’était pas du tout au programme des festivités officielles.

Les deux femmes se sont défendues en arguant qu’elles n’étaient pas là à la base pour assurer un spectacle mais pour faire de jolies photos avec les élèves qui suivent les cours qu’elles assurent tout au long de l’année. Désolées si elles ont choqué des parents, les deux mères Noël ne comprennent pas vraiment la polémique au sujet de cette discipline pratiquée par tous, et même par cette femme de 70 ans, puisqu’elles l’assurent : ce n’est pas la première fois qu’elle s’exercent et pausent de cette façon dans le cadre des festivités de Noël de Brest.

La municipalité, quant à elle, se réserve le droit de porter plainte.

Publié le 5 décembre 2016 à 17:17, par :
Lapsus Scriptae

Issue d’une célèbre famille de trolls de mère en fille depuis 1812, George de la Capelière découvre l’intérêt de l’écriture, alors qu’elle se perd dans la bien connue forêt de l’Amerzone. Sans aucun repère, elle décide de s’installer dans un camp de fortune et commence à écrire ses mémoires à l’aide d’un bâton et de colorant provenant de l’écrasement d’un scolopanda. L’écriture, c’est finalement ce qui la tiendra en vie, jusqu’à ce que, 12 ans plus tard, une équipe d’explorateur la trouve là où le destin l’avait laissée. Plus connu sous l’illustre pseudo de Lapsus Scriptae, George rentrera dans sa terre natale avec la ferme intention de partager ce que cette aventure en Amerzone lui avait apporté. C’est tout naturellement qu’elle a choisi Tuxboard comme terre d’asile et comme support à la transmission de son savoir trollesque.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches