BlogCinémaSelon Marvel et Sony, Spider-Man ne peut pas fumer, boire, être gay…

Selon Marvel et Sony, Spider-Man ne peut pas fumer, boire, être gay…

D’après les termes du contrat bâti par et , Spider-Man doit être blanc et hétéro et ne doit pas consommer d’alcool ou de substances illicites. Les conditions à remplir pour devenir le tisseur de toiles le plus célèbre du monde sont nombreuses.

spider-man

On rappelle qu’en 2010 l’acteur, musicien et humoriste avait déclaré publiquement vouloir incarner Peter Parker au cinéma, histoire de casser le mythe de la couleur de peau du super-héros. Stan Lee créateur des comics, ainsi que Brian Michael Bendis avaient soutenu cette initiative. Bendis avait d’ailleurs été très inspiré par Glover, puisqu’il créa le premier Spider-Man ayant des origines afro-américaines et hispaniques : Miles Morales.

La polémique continuant d’enfler, les fans de la franchise ont supplié de permettre à un acteur non blanc d’incarner Peter Parker au cinéma. Certains réclamaient quant à eux que les aventures de Miles Morales soient portées à l’écran. L’interprète de The Amazing Spider-Man, , s’était d’ailleurs étonné que Peter Parker ne puisse être noir ou gay.

Problème majeur, Sony et disposent d’un accord de licence très précis en ce qui concerne les traits et la personnalité dont dispose l’homme araignée. Ces documents présentent d’ailleurs une longue liste très pointue concernant directement Peter Parker. Ainsi Spider-Man doit avoir des traits caucasiens et être hétérosexuel.

Les « obligations » de Spider-Man :

– C’est un homme
– Il ne torture pas gratuitement. Il ne tue pas délibérément les humains lorsque ceux-ci n’attentent pas à sa sécurité personnelle, sa propre vie ou celle d’autrui (cela ne s’applique pas lorsqu’il porte la combinaison Symbiote noire).
– Il n’utilise pas de mots grossiers, du moins rien qui outrepasse sa classification.
– Il ne fume pas de cigarettes (cela ne s’applique pas lorsqu’il porte la combinaison Symbiote noire).
– Il ne peut pas consommer ou vendre de produits illicites (cela ne s’applique lorsqu’il porte la combinaison Symbiote noire).
– Il ne peut pas abuser de l’alcool/être bourré (cela ne s’applique pas lorsqu’il porte la combinaison symbiote noire).
– Il ne peut avoir de relations sexuelles avant l’âge de 16 ans et seulement avec une personne âgée d’au moins 16 ans.
– Il ne peut être homosexuel à moins que l’adaptation cinématographique concerne un Spider-Man venant d’un univers alternatif déjà traité par les comics.

Les Symbiotes sont une espèce extraterrestre fictive de l’univers Marvel. Il s’agit de l’espèce dont font partie plusieurs personnages, le plus célèbre étant sans conteste Venom, l’ennemi de Spider-Man. Les symbiotes, parfois appelés « costumes vivants », sont des créatures parasites, prenant l’aspect d’une substance à la couleur variable selon les individus. Lorsqu’ils trouvent d’autres créatures vivantes, ils fusionnent avec ces dernières, les enveloppant et forment autour d’eux une sorte de costume.

Spiderman 3 condition film Marvel Sony

On passe ensuite aux obligations contractuelles de Peter Parker, et là encore elles sont plutôt claires. Le tisseur de toiles le plus lucratif et populaire du monde n’a guère le droit aux écarts de conduite.

Les « obligations » de Peter Parker :

– Son nom complet est Peter Benjamin Parker.
– Il est de race blanche.
– Il est hétérosexuel.
– Ses parents disparaissent durant son enfance.
– Lorsque ses parents disparaissent, il est recueilli et élevé par sa tante May et son Oncle Ben résidant dans la ville de New-York.
– Il découvre et apprend à utiliser ses pouvoirs alors qu’il étudie au collège ou au lycée, après avoir été mordu par une araignée.
– Il conçoit son premier costume composé de deux couleurs : le rouge et le bleu.
– Il a été élevé par une famille appartenant à la classe moyenne américaine vivant dans le Queens, New-York.
– Il fréquente ou a fréquenté un lycée situé dans le Queens,New-York.
– Il suit ou a suivi des études à l’Université de New-York, New-York.

Ces obligations contractuelles limitent ainsi énormément la créativité des réalisateurs souhaitant prendre quelques libertés avec le Spider-Man porté à l’écran par Sam Raimi, véritable succès critique et commercial. Ceci explique probablement pourquoi The Amazing Spider-Man n’a jamais réussi à se détacher totalement de l’ombre de son glorieux ainé.

Le contrat stipule que Sony dispose du droit d’adapter ou non les versions alternatives de Spidey au cinéma. Cela concerne par exemple Miles Morales ou Miguel O’Hara qui font partie des hommes araignées de l’univers Ultimate des Comics. Ainsi Sony peut s’il le souhaite se débarrasser de tous les traits gênants du super-héros et des personnages principaux et secondaires qu’il adapte.

miles morales spider-man

Coïncidence ou non, la société Marvel a révélé hier que Miles Morales, le Spider-Man noir aux origines hispaniques créé en 2011 deviendra le Spidey principal de l’univers Marvel. Le super-héros en phase avec son époque était jusqu’à maintenant cantonné à l’univers alternatif Ultimate. L’intérêt de changer de personnage chez Marvel ? Permettre à tous les gosses de s’identifier à Spidey, qu’ils soient noirs, blancs, jaunes ou verts, selon Bendis.

Morales remplacera ainsi Peter Parker, qui restera toutefois son mentor. Ce bouleversement ne concerne malheureusement que les comics nous contant les aventures du tisseur de toiles le plus célèbre du monde, comme nous l’avons dit plus haut les obligations de Peter Parker au cinéma sont un facteur très limitant.

On n’est donc pas prêt de voir un Spider-Man noir au cinéma…

Publié le 23 juin 2015 à 11:46, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches