L’homme qui avait « accidentellement » pénétré une adolescente a été… acquitté

Ce promoteur immobilier millionnaire accusé de viol avait déclaré qu’il avait « accidentellement pénétré l’adolescente après avoir trébuché sur elle ». La justice a semble-t-il été convaincue par ses arguments.

homme acquitte viol accidentel penetration accidentelle adolescente ehsan abdulaziz

Cet homme de 46 ans répondant au nom de Ehsan Abdulaziz était accusé d’avoir violé une jeune fille de 18 ans alors qu’elle dormait sur le canapé de son appartement situé dans l’est de Londres.

Pour se justifier, l’homme avait expliqué à la Cour qu’il avait eu des relations sexuelles avec l’amie de l’adolescente, qui était âgée de 24 ans et qu’il connaissait de longue date. Il a ajouté que c’était probablement lorsqu’il avait trébuché sur elle que son pénis était sorti de son caleçon.

Cela expliquait donc pourquoi des traces de son ADN avaient été retrouvées dans le vagin de l’infortunée…

Vidéo : son avocat est probablement ami avec celui du logeur de Daesh…

D’après les premiers rapports, Abdulaziz avait invité les deux femmes à finir la soirée dans son appartement après les avoir rencontrées en discothèque le 7 août dernier. Il les avait ensuite saoulées à la vodka avant d’avoir des rapports intimes avec la plus âgée.

La plus jeune des deux avait expliqué au juge qu’elle s’était réveillée aux premières lueurs de l’aube et avait vu le millionnaire sur elle, en train de la pénétrer.

homme acquitte viol accidentel penetration accidentelle adolescente ehsan abdulaziz 1

Pour sa défense, l’homme qui a « involontairement » dérapé a expliqué qu’il s’était approché de la jeune fille pour savoir si elle avait besoin d’un t-shirt pour dormir et si elle souhaitait qu’il appelle un taxi pour la reconduire chez elle. Il aurait ensuite accidentellement trébuché et posé la main sur son entrejambe pour se rattraper, expliquant que les traces d’ADN retrouvées provenaient de sa main.

L’homme a ajouté que c’est la jeune fille qui l’avait attiré vers elle, le faisant tomber :

« Je suis fragile, je suis juste tombé. Rien ne s’est jamais passé entre cette fille et moi. »

Abdulaziz a été acquitté par le Southwark Crown Court ce mardi.

Découvrez aussi cet étonnant sondage qui aborde le viol « acceptable ».

Tuxboard