Pirater un radar à l’aide d’une injection SQL, c’est possible !

Si vous faites des études dans le domaine de l’informatique ou si vous vous intéressez un peu au piratage, alors cet article risque fortement d’attiser votre curiosité.

piratage plaque immatriculation injection sql

Comme beaucoup d’automobilistes, une équipe de hackers en a eu marre de se faire flasher et a ainsi mis en place une technique qui permet d’éviter de se faire avoir par les radars. Les pirates ont eu besoin de bouts de carton, de scotch et d’une formule magique.

De quoi est composée cette formule magique ?

Il s’agit d’une injection SQL (exécution d’une requête dans une base de données) qui est capable de supprimer n’importe quelle base de données.
Ainsi, sur cette photo, le radar cherchera la plaque d’immatriculation ZU 0666, 0, 0 dans la base de données et soumettra ZU 0666, 0, 0); DROP DATABASE TABLICE, une instruction que la base de données comprendra par « Supprime la base de données TABLICE ».

Avec les technologies de ces dernières années, on ne sait pas si cela fonctionne à 100%. Mais bon, comme dit le célèbre proverbe, « qui ne tente rien n’a rien » …

Les dernières publications
Tuxboard