Pourquoi adopter la coupe mulet pour la rentrée ?

Très tendance dans les années 70, la coupe mulet a été longtemps décriée et considérée comme ringarde. Pourtant, elle revient en force cette année. Nombreuses stars l’arborent déjà à l’instar de Miley Cyrus, de Joe Exotic ainsi que de Rihanna et ont fait le buzz. Elle gagne du terrain dans le milieu de la mode et des réseaux sociaux. Il est indéniable que, bien que ne faisant pas l’unanimité, la coupe mulet sera une tendance capillaire de cette saison. Vous hésitez encore à la porter ? Découvrez pourquoi adopter la coupe mulet pour la rentrée.

La coupe mulet en 2021 : kitsch mais modernisé

Tout le monde le sait : en matière de mode, les nouvelles tendances sont le plus souvent inspirées des anciennes. C’est ainsi que la coupe mulet fait un come-back retentissant cette année.

Modernisée et remise au goût du jour, mais toujours avec cette asymétrie si caractéristique : courte sur le devant, longue et dégradée sur la nuque. La « soft-serve mullet » ou « le coupe mulet douce » est moins extravagante, avec moins de contraste entre le haut de la tête et les longueurs en dessous. Une frange rideau rajoute du chic au look.

Une coupe adaptée à toutes les morphologies et facile à entretenir

La coupe mulet se décline à volonté : façon old school, Pixie mulet, longue, courte, avec une baby frange, avec des couleurs, etc. Tout le monde peut la porter comme elle le souhaite et créer un look qui lui est propre.

Elle peut donc s’adapter à toutes les morphologies de visage. Idéale sur cheveux épais, elle permet de structurer des cheveux fins mais à mettre en œuvre avec beaucoup de précautions sous peine d’accentuer encore plus leur finesse.

Notez qu’au fil du temps, la coupe mulet se transformera en une jolie dégradée. Vous pouvez donc la laisser pousser sans trop d’entretien jusqu’à trois mois. De plus, plus elle paraît désordonnée, plus elle va vous donner un côté grunge très stylé.

Pour affirmer sa personnalité

Très controversée et longtemps considérée comme disgracieuse, la coupe mulet est boudée par bon nombre de gens. Ainsi, bien plus qu’une tendance à suivre, porter la coupe mulet, c’est avant tout l’assumer envers et contre tous ses détracteurs, car même s’il revient sur le devant de la scène, le mulet sera toujours quelque part considéré comme ringard.

La coupe mulet est donc la coupe des rebelles ! En la portant, vous prouvez votre force de caractère : vous clamez haut et fort que vous osez sortir des chemins battus, que vous savez ce que vous voulez et que vous foncez pour l’avoir, et ce malgré les regards et les moqueries des autres.

La coupe mulet : toute une philosophie

Puisque porter un mulet c’est risquer de se faire pointer du doigt, en choisissant cette coupe vous faite preuve d’une autodérision certaine. Dans un monde où l’apparence prime, une coupe mulet est alors une manière de s’accepter soi-même et de le faire savoir au monde.

Se montrer avec une coiffure qui divise tant et qui est sujet à autant d’idées reçues que le mulet est un pari osé. Se l’approprier, c’est aussi arborer un look qui intrigue, qui invite à creuser la personnalité derrière cette façade plutôt décalée et de créer la surprise en dépassant les préjugés.

En rapport avec son asymétrie, les amateurs de la nuque-longue ont une devise qui illustre assez bien leur état d’esprit : « Business in the front, party in the back » (les affaires à l’avant, les fêtes à l’arrière).  

Les dernières publications
Tuxboard