Pourquoi sommes-nous majoritairement droitiers ?

Être gaucher fut pendant longtemps un lourd fardeau à porter. Durant des siècles, ils furent accusés de sorcellerie, mis à part ou forcés à écrire de la main droite. Ceci amène évidemment la question suivante : Pourquoi l’être humain est-il majoritairement droitier ? Il semble que les scientifiques sachent désormais pourquoi. Explications.

Les droitiers majoritaires depuis près de 500.000 ans

pourquoi sommes nous droitiers majoritairement

Cette question pouvant paraître anodine a agité la communauté scientifique durant de nombreuses années. Il semblerait que la domination des droitiers remonte à près de 500.000 ans.
La cause ne serait pas exclusivement génétique puisque plusieurs études récentes ont montré que seules 25 % des personnes gauchères ou droitières auraient hérité de ce caractère en fonction du patrimoine génétique de leurs parents.

Les scientifiques estiment que plusieurs gènes sont impliqués dans la définition de la « main forte » d’une personne, et certains d’entre eux sont aussi responsables de l’asymétrie interne de notre organisme.
Pour la majorité des gens, l’hémisphère gauche de leur cerveau est responsable du langage et contrôle aussi la partie droite de leur corps. Il y aurait donc un lien entre les deux.

Un lien sujet à débat, puisque certains experts pensent que ces deux hémisphères ont permis à nos ancêtres d’évoluer et de subsister, tandis que d’autres estiment que l’utilisation de la main droite a eu pour effet d’attribuer le langage à l’hémisphère gauche de notre cerveau.

Une question d’imitation et de coopération

pourquoi sommes nous droitiers

Des chercheurs de la Northwester University (Etats-Unis) estiment quant à eux que c’est cette forme de coopération propre à toutes les sociétés humaines qui a conditionné le nombre important de personnes droitières. Ainsi, ce sont ces formes d’imitation et de coopération (outils et objets majoritairement adaptés aux droitiers par exemple) qui ont modifié la répartition de gauchers et de droitiers dans notre monde.

Pour autant, les gauchers ne sont pas « en voie d’extinction ». Selon les chercheurs, la forte concurrence régnant au sein des sociétés humaines a permis aux gauchers de prendre un avantage déterminant dans certaines situations, notamment dans le domaine du sport, et cela explique pourquoi il reste encore aujourd’hui une faible proportion de personnes gauchères.

Découvrez aussi ces 7 choses étonnantes à savoir sur les gauchers ainsi que ces 10 études scientifiques aussi bizarres qu’inutiles.

Les dernières publications
Tuxboard