Quelles plantes choisir pour votre chambre ?

Vous avez déjà sûrement entendu l’affirmation que mettre une plante dans sa chambre à coucher est dangereux. Eh bien, nous sommes ravis de vous dire qu’il n’en est rien : les plantes d’intérieur rejettent certes du CO2, mais en quantité infime qui ne risque pas de vous asphyxier. Au contraire, elles ont de nombreuses vertus telles qu’aider à mieux dormir, apaiser et dépolluer la pièce, en plus de participer à la décoration et d’y instaurer une ambiance chaleureuse. Voici une liste des plantes à privilégier pour sa chambre à coucher.

La lavande : rafraîchissante et apaisante

Produisant une douce senteur, la lavande désodorise et assainit l’air. De par sa vertu apaisant, elle atténue stress et nervosité. Elle aide ainsi à lutter contre l’insomnie et procure des nuits calmes et reposantes. C’est la plante idéale à mettre dans sa chambre, d’autant plus qu’elle est très facile d’entretien : elle ne nécessite pas beaucoup d’arrosage. Toutefois, il faut veiller à la placer près d’une fenêtre.

La menthe : parfumée et calmante

À l’instar de la lavande, la menthe est parfumée et a des qualités apaisantes. Elle est également réputée pour calmer les nausées nocturnes. Pour qu’une menthe puisse s’épanouir et prodiguer ses bienfaits, elle a besoin d’une place où elle peut profiter d’assez de lumière naturelle. Elle nécessite une terre bien drainée.

Le jasmin : odorant et antistress

Bien que certains puissent trouver le parfum du jasmin un peu fort, il faut savoir qu’il aide à lutter contre l’insomnie et est considéré comme une véritable « somnifère naturelle ». De fait, il a des propriétés relaxantes lui conférant cette capacité à améliorer le sommeil, pour une nuit reposée et réparatrice. Comme il exige beaucoup de lumière naturelle, il est préférable de le mettre près d’une fenêtre.

Le cactus : dépolluant et anti onde

Contrairement à la majorité des plantes, le cactus rejette de l’oxygène pendant la nuit. Il est aussi un excellent dépolluant et absorbe les ondes néfastes émises par les appareils électroniques.

Il peut donc être posé près des ordinateurs ou des télévisions afin de réduire l’impact de leurs champs électromagnétiques sur la santé. Il faut cependant prendre en compte que le cactus a besoin d’une bonne lumière naturelle. Comme toute plante succulente, le cactus ne nécessite pas beaucoup d’eau.

L’aloe vera : plante aux multiples bienfaits

Plante d’intérieur par excellence, l’aloe vera, tout comme le cactus, émet de l’oxygène la nuit, lutte contre les ondes électromagnétiques et ne nécessite pas beaucoup d’hydratation.

Mais en plus, son gel apaise les démangeaisons, hydrate la peau, soigne les blessures, embellit les cheveux, etc.

En plus d’être facile à entretenir, elle est également facile à multiplier : il suffit de couper une feuille d’aloe vera, de la laisser sécher quelques heures, de la replanter dans un pot, de l’arroser un peu par la suite et le tour est joué !

La violette africaine : purifiante et esthétique

Très connue pour sa beauté, la violette africaine est certainement l’une des plantes d’intérieur les plus cultivées et appréciées au monde.

Mais au-delà du côté esthétique, planter des violettes africaines dans sa chambre est très bénéfique puisque ce sont d’excellentes dépolluantes. Elles requièrent peu d’eau mais ont besoin de beaucoup de lumière.

Le dragonnier de Madagascar : assainissant et exotique

Originaire de Madagascar, le dragonnier confèrera à votre chambre une petite touche exotique. C’est un excellent dépolluant qui pourra assainir l’air ambiant en le débarrassant des toxines, des formaldéhydes et autres polluants domestiques.

Il agit ainsi sur l’apnée du sommeil et sur l’insomnie. Pour s’épanouir, le dragonnier doit être placé à un endroit lumineux, à une température entre 15°C et 22°C, et être arrosé avec modération, mais régulièrement.

Le lierre grimpant : bohème et purificateur

S’il y a une plante d’intérieur bénéfique pour la santé et qui a toute sa place dans la chambre à coucher, c’est bien le lierre grimpant. Dépolluant, il absorbe le toluène, le xylène, et autres composés volatiles viciant l’atmosphère de la pièce.

Il combat aussi efficacement les moisissures et l’humidité ambiantes. Placé dans un pot suspendu, le lierre apportera de la fantaisie à la décoration de la chambre. Il apprécie la fraicheur et ne doit pas être trop exposé à la lumière du soleil.

La plante araignée : purificatrice par excellence

Aussi connue sous le nom de chlorophytum chevelu, la plante araignée est une excellente purificatrice d’air, capable d’absorber 90% des principaux polluants intérieurs toxiques comme le formaldéhyde, le benzène et le monoxyde de carbone.

Elle assainit donc l’atmosphère des odeurs et des fumées, contribuant ainsi la bonne aération de la chambre. De ce fait, elle réduit les désagréments liés à l’apnée du sommeil et aide à mieux dormir.

Très facile à entretenir, elle n’exige pas beaucoup d’eau et s’accommode bien d’un faible ensoleillement. Elle convient parfaitement aux chambres d’enfants.

Les dernières publications
Tuxboard