Un sans-abri visite l’Europe gratuitement et lève des fonds contre le cancer

Découvrez l’insolite aventure de ce jeune sans-abri qui s’est lancé dans un improbable périple à travers l’Europe. Voici une autre belle histoire à l’approche des fêtes de fin d’année qui nous montre que beaucoup de choses sont possibles avec un peu de volonté et de courage.

Quand un sans-abri visite l’Europe pour la bonne cause

chris mole tour europe recherche cancer sans abri 2

Photo : Kris posant devant le panneau indiquant la frontière lituanienne

Lorsque l’on désire voyager à travers l’Europe entière, beaucoup de choses peuvent nous retenir. Parmi les principales, notre job et évidemment l’importante somme d’argent nécessaire à ce type de périple. Kris est un sans-abri qui ne dispose d’aucune de ces attaches et qui a un sens assez incroyable de la « débrouille ».

Ce jeune anglais démontre ainsi qu’il est tout à fait possible de s’offrir un tour d’Europe et de visiter la plupart de ses capitales sans dépenser un seul centime. Évidemment, il faut faire quelques concessions qui sembleront insurmontables pour beaucoup d’entre nous. Portrait !

chris mole tour europe recherche cancer sans abri 4

Photo : Kris à l’entrée de la ville slovène de Kranjska Gora

Kris Mole est un jeune britannique âgé de 24 ans. Le jeune homme a parcouru près de 16.000 kilomètres en moins de 6 mois. Celui-ci s’est offert un insolite Tour d’Europe et a visité pas moins de 23 capitales européennes.

Kris a aussi levé énormément de fonds pour la recherche contre le cancer lors de son voyage.

Un conte de Noël contemporain

chris mole tour europe recherche cancer sans abri

Photo : petite pause cigarette en République Tchèque

La folle aventure de Kris ressemble à un conte de noël contemporain. Tout commence lorsque le jeune homme se retrouve dans les rue de Brighton, une ville de l’East Sussex en Angleterre. Souffrant depuis de nombreuses années de problèmes d’alcool et d’une sévère addiction au jeu, le britannique perd tout et se retrouve donc sans-abri. C’est en fait la maladie de sa tante qui va lui donner le déclic. Celle-ci est atteinte d’un cancer.

C’est en 2007 que Kris se lance le défi de parcourir l’Europe sans dépenser un seul centime. Pour cela, il compte sur la générosité et l’hospitalité des personnes qu’il rencontre et pratique l’auto-stop dès qu’il en a l’occasion. Quand cela n’est pas possible, l’homme prend des trains sans billet au risque d’être arrêté, et dort dans la rue. Celui-ci a d’ailleurs déclaré qu’il avait été étonné par la gentillesse dont pouvaient faire preuve la majorité des gens.

Dated: 30/04/2008 Kris Mole, from Southwick, West Sussex, who spent six months visiting every capital city in Europe without spending a single penny - relying solely on the kindness of strangers. Pictured with friend Isabel in Lisbon, Portgual. See story North News

Photo : Kris et l’une de ses recontres

Il commence donc son périple en voyageant jusqu’à Stockholm, la capitale suédoise, en avion. C’est en réalité son père qui lui offre le billet, et celui-ci lui fait promettre qu’il ne reviendra pas en Angleterre avant d’avoir accompli son objectif.

S’exprimant sur le sujet à l’occasion d’une interview, Kris a expliqué ses principales motivations :

« Fondamentalement, j’ai entrepris ce voyage parce que je voulais découvrir l’Europe même si n’avais pas un centime. C’est peut être aussi cette drôle de tradition anglaise qui veut que vous fassiez quelque chose de dingue pour récolter des fonds qui m’a poussé à me dépasser. Une nuit, alors que j’étais ivre chez un ami, je lui ai expliqué ce que je souhaitais faire, et une semaine plus tard je prenais un billet d’avion pour la Suède, point de départ de mon voyage. Je n’ai rien planifié d’autre et j’ai laissé le hasard faire les choses. »

« Outre la difficulté de rallier les différentes capitales européennes, se posait aussi la question de la nourriture. Je n’avais aucunement le droit d’utiliser des espèces lors de mon périple, conformément aux conditions fixées lors de la mise en place de mon « Great Euro Freebie Challenge ». »

chris mole tour europe recherche cancer sans abri 1

Photo : Auto-stop en Bulgarie à la sortie de la ville de Byala

Malgré ces nombreuses inquiétudes et incertitudes, Kris a déclaré que c’est en réalité la peur de perdre sa fierté qui lui a permis d’avancer, puisque tout le monde s’attendait à ce qu’il abandonne. L’homme était donc déterminé à prouver qu’il était capable d’accomplir les objectifs qu’il s’était fixé.

Huit règles à respecter et de drôles de rencontres au programme

Kris devait respecter huit règles lors de son voyage épique :

Règle 1 : Ne pas visiter d’îles

Règle 2 : Ne pas dépenser un seul centime et ne pas utiliser de carte de crédit

Règle 3 : Visiter toutes les capitales européennes se trouvant sur le continent

Règle 4 : Dire oui à tout

Règle 5 : Accepter tous les dons autres que de l’argent

Règle 6 : Tenir son blog à jour

Règle 7 : Commencer son défi dans un pays étranger

Règle 8 : Ne pas laisser les femmes le détourner de son objectif

chris mole tour europe recherche cancer sans abri 3

Photo : En attendant le train dans la gare d’Hambourg

Kris a donc réussi son improbable défi puisqu’il a réussi à visiter les pays suivants :

Autriche, Belgique, Bulgarie, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne et évidemment la Suède qui était son point de départ.

Durant ce voyage hors-normes, Kris a prononcé un discours fort lorsqu’il était en Slovaquie afin d’expliquer son combat, il a aussi du traverser des tempêtes de neige en Pologne, a mangé des pâtes gratuitement alors qu’un homme se masturbait à côté de lui, et a évidemment parcouru des centaines de kilomètres à pied.

Le britannique a aussi écrit un livre racontant son incroyable expérience intitulé « Gate Crashing Europe« .

Découvrez aussi l’histoire de ce sans-abri qui a remporté 500.000 dollars à la loterie ou encore ce petit miracle de Noël accompli par des policier américains.

Tuxboard