Noël 2018 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActusScience : cette année est la pire pour être en vie de l’Histoire humaine

Science : cette année est la pire pour être en vie de l’Histoire humaine

En termes de civilisation, nous vivons dans une époque assez aisée et prospère. Bien sûr, on doit quotidiennement affronter des personnes ou des situations invraisemblables. Faire face à Donald Trump, l’affaire de Brexit, Poutine, les gilets jaunes, les incendies de forêt terrifiants et également les modes de pensée extrêmement désuets. Mais d’une façon relative, il est probablement adéquat de dire qu’on vit tous dans une période assez aisée, cité supra.

Alors que certaines personnes maudissent ce jour-ci, les historiens, de leur côté, pensent qu’ils ont bien cerné le pire moment absolu pour être en vie, à garder dans l’esprit ! On peut s’attendre à ce que ce soit quelque part : entre les femmes accusées de sorcellerie, celles qui sont pendues ou brûlées par la peur, ou lorsque le monde est ravagé par la peste bubonique. On a tort, car c’était en l’an 536…

Événement marquant pour l’an 536

Les chercheurs ont découvert que lorsqu’on se réfère à l’histoire, pour les informations concernant le système monétaire européen, l’année 536 était particulièrement horrible pour un certain nombre de raisons.

Durant l’Antiquité, un article écrit précisait que dans leur recherche d’informations : ils ont été sensibilisés à un nombre impressionnant de catastrophes naturelles et de changements climatiques. Tout cela, au cours de la période de temps. Michael McCormick, auteur de l’étude, a déclaré à Magazine : « Ce fut le début d’une des pires périodes de la vie, sinon la pire durant l’année. »

C’est vrai ! C’est à cause des changements de température absolument radicaux, de la montée en puissance des tempêtes, des vents conduisant à une famine généralisée et à niveau de température le plus froide (jamais observées) dans certaines régions. À un moment donné, beaucoup de gens supposent ce jour-ci comme la fin du monde. Le soleil a été effacé par une sorte de gaz obscur provoquant une sorte d’obscurité prolongée dans de nombreuses régions.

Le coupable, semble-t-il, étant un volcan islandais dont l’éruption contenait du verre volcanique que l’on trouve dans certaines régions d’Europe. Pour en donner une idée, voici les mots de l’historien byzantin nommé Procope : « Car le soleil a donné sa lumière sans éclat, comme la lune pendant toute l’année. »

Peut-être qu’avec cette horreur en tête, on peut prêter attention sur les problèmes personnels dans le quotidien.

Publié le 2 décembre 2018 à 8:47, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches