BlogLifestyleSelon la science, faire l’amour rendrait le sommeil plus facile

Selon la science, faire l’amour rendrait le sommeil plus facile

Si, pour vous endormir, un bain ou une méditation ne font plus d’effet, essayez une nouvelle chose plus excitante : le .

En effet, selon une étude l’Université Central de Queensland, avoir des relations sexuelles avant de se coucher aiderait à dormir.

Le projet, qui porte le nom très attrayant de « Sex as Sleep Therapy » a interrogé confidentiellement 460 adultes.

On a constaté que 64% des personnes interrogées dormaient mieux après avoir eu des rapports sexuels. Les effets seraient même encore plus positifs si elles avaient eu un orgasme.

Le Dr. Michele Lastella, qui a aidé à mener la recherche, a déclaré dans un communiqué :

« Le projet est basé sur les preuves d’une recherche préliminaire, qui démontre qu’après que les humains aient des rapports sexuels et atteignent l’orgasme, on enregistre une libération massive d’une hormone appelée ocytocine.

On dit que cette hormone, parmi beaucoup d’autres hormones du bien-être, agit comme un sédatif pour réduire le temps qu’il faut pour s’endormir. »

L’ocytocine, parfois appelée « hormone de l’amour », est libérée par l’hypophyse. Un câlin peut la déclencher, tout comme la voix ou un regard de la personne aimée. Elle permet de réduire la timidité, facilitant les interactions sociales, ainsi que le stress et l’anxiété.

Elle est notamment secrétée lors des orgasmes, ce qui explique que plus un couple a des rapports sexuels, plus les partenaires s’attachent l’un à l’autre. Après tout, n’est-elle pas parfois dénommée comme « l’hormone de la monogamie » ?

Mais les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là. Les experts recommandent également d’avoir des rapports sexuels le matin – un sondage a révélé que le meilleur moment pour faire l’amour est 7h30.

Les chercheurs ont estimé qu’à cette heure-là, les gens sont plus endurants et la poussée d’endorphines offre la perspective d’une bonne journée. En effet, l’ocytocine est également considérée comme « l’hormone de la régulation de l’humeur » .

Publié le 28 décembre 2017 à 11:39, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches