Le calvaire du skieur vénézuélien Adrian Solano durant les Mondiaux de Lahti (Finlande)

Le skieur vénézuélien Adrian Solano a connu quelques difficultés durant une épreuve des championnats du monde de ski nordique 2017 à Lahti, en Finlande.

Les spectateurs des Mondiaux de Lahti ont certainement assisté à un remake de Rasta Rocket en direct. Adrian Solano, skieur vénézuélien de 22 ans, a participé tant bien que mal aux qualifications du 10km classique. L’athlète a failli tomber dès le départ et enchaînera les chutes pendant toute la durée le parcours mais finira par terminer la course.
Après avoir bouclé 6,1 km en plus de 54 minutes, il a abandonné malgré l’aide d’un d’un membre de l’équipe britannique. Bien évidemment, le passage de Solano tourne en boucle sur les réseaux sociaux.

Adrian Solano arrêté par les autorités françaises !

Adrian Solano, qui a vu la neige pour la première la veille des qualifications, peut en vouloir aux autorités françaises. Le skieur avait en effet prévu de s’entraîner pendant un mois en Suède. Mais, durant une escale à Paris, la police l’a bloqué.

Quand je suis arrivé à Paris, le 19 janvier, j’ai expliqué que j’allais en Suède pour m’entraîner. Ils n’ont pas cru que je faisais du ski au Venezuela. Je n’avais que 28 euros et les policiers m’ont accusé d’immigration parce que ça se passait mal dans mon pays.
Je n’avais que 28 euros et les policiers m’ont accusé d’immigration parce que ça se passait mal dans mon pays.

Le Vénézuélien a été interrogé pendant six heures et a été retenu dans un hôtel parisien durant plusieurs jours. Il a finalement pu rentrer à Caracas (capitale du Venezuela) à l’aide de l’intervention de son ambassade, pour mieux revenir en Europe et rallier Lahti un peu plus tard.

Les dernières publications
Tuxboard