BlogFood« Sushi pizza » : les chefs de sushi de Toronto taquinent juste les amateurs de pizza, mais avec de délicieux résultats

« Sushi pizza » : les chefs de sushi de Toronto taquinent juste les amateurs de pizza, mais avec de délicieux résultats

Une pizza sans sauce, sans croûte et sans fromage est-elle toujours une pizza ? Les chefs de Nami, un restaurant japonais à Toronto, le pensent certainement. Leur version unique des pizzas, adoptée par d’autres restaurants japonais de la ville canadienne, consiste à faire frire le riz à sushi pour obtenir une croûte croustillante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur et à le garnir de sushi : de qualité supérieure dans une sauce umami (savoureux) piquante au nez de wasabi et de soja.

L’origine du « sushi pizza »

Selon un article du Toronto Star, tout a commencé avec un itame au début des années 1990. Kaoru Ohsada, originaire de Kobe au Japon, travaillait chez Nami lorsqu’il a décidé d’expérimenter le sushi. Formé à la cuisine française, Ohsada a immigré au Canada dans les années 1980 et a commencé à travailler dans des restaurants japonais. L’article du Star indique que, du fait de son expérience culinaire, Ohsada ne partageait aucune déférence des traditionalistes envers les sushis et souhaitait de nouvelles techniques.

Un repas de saumon fumé au hachis au restaurant a fait naître l’idée de faire quelque chose de similaire sous forme de sushi. Ohsada a frit du riz à sushi, l’a recouvert de saumon de qualité sushi et a garni d’oignons hachés et de tobiko (œufs de poisson). Les clients ont adoré et ses chefs étaient ravis de pouvoir utiliser les restes de riz. Ohsada a nommé son plat « sushi pizza », et si vous étiez au maximum de votre imagination, cela ressemblait un peu à une mini pizza maison. Ohsada a ensuite amélioré sa création originale en ajoutant un filet de mayonnaise épicée et une sauce soja au wasabi à la garniture de tobiko noir et rouge, semblable à un bijou. Parmi les autres versions de la pizza à sushi, on trouve des garnitures d’oignons frits croustillants, du gingembre mariné, du nori (différentes algues rouges comestibles, utilisées dans la cuisine japonaise) et même parfois des avocats.

La recette s’est répandue aux États-Unis

Cette tendance torontoise s’est étendue aux États-Unis, avec certains restaurants poké servant des pizzas à sushi qui ressemblent vraiment à la tarte traditionnelle. Les chefs empilent le riz à sushi sur un morceau de nori triangulaire, le garnissent de poisson frais et d’autres ingrédients du sushi, puis enroulent l’extrémité large du nori pour lui donner l’aspect d’une croûte de pizza. Cela ne constitue pas vraiment une pizza, mais sa saveur n’a jamais été remise en question.

Publié le 23 mai 2019 à 15:25, par :
Yolanda


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches