Les terrasses du lac Rotomahana, la huitième merveille du monde retrouvée

Deux chercheurs ont annoncé avoir localisé les terrasses du lac Rotomahana, disparues suite à une éruption volcanique.

Les terrasses du lac Rotomahana, majestueuses dans leurs couleurs rose et blanche, avaient disparu en 1886 suite à l’éruption du mont Tarawera (volcan de Nouvelle-Zélande). Cela avait été considéré à l’époque comme une catastrophe majeure, car les coordonnées du site n’avaient jamais été retranscrites. Considérées comme la huitième merveille naturelle du monde, elles auraient été retrouvées (voir les 7 nouvelles merveilles du monde)

Les terrasses du lac Rotomahana seulement enfouies sous le volcan

En effet, selon The Guardian, deux chercheurs néo-zélandais, Rex Bunn et Sascha Nolden, affirment les avoir localisées. Ils estiment que ces escaliers en minéraux, formant des piscines en cascade, n’auraient pas été détruits par le volcan, mais enfouies entre 10 et 15 m sous la surface de l’eau. Ils seraient actuellement tapis sous des couches de cendres et de boue. Pour s’aider dans leurs recherches, ils ont longuement étudié les travaux d’un cartographe allemand, Ferdinand von Hochstetter.

Rex Bunn et Sascha Nolden espèrent pouvoir réunir une équipe d’explorateurs bénévoles et des archéologues, afin de partir à la (re)découverte des terrasses du lac Rotomahana. Il est à rappeler qu’au milieu du XIX siècle, elles étaient « la plus grande attraction touristique dans l’hémisphère sud et dans l’empire britannique. »

Les dernières publications
Tuxboard