BlogInsoliteSuite à un test ADN, une femme découvre que son père biologique est le médecin de sa mère !

Suite à un test ADN, une femme découvre que son père biologique est le médecin de sa mère !

Suite à un test ADN effectué par Ancestry.com, une jeune femme a découvert que son père biologique n’était autre que le médecin qui a effectué l’insémination artificielle de sa mère.

Ancestry.com est un site de généalogie populaire. Grâce à un test ADN très élaboré, il permet d’obtenir des informations sur son passé familial, ainsi que ses origines. Il n’est pas rare que l’on retrouve, au fil des recherches, des nouveaux membres de la famille.

Tenez, par exemple, Kelli Rowlette a fait la plus surprenante des découvertes, l’an dernier, en recevant les résultats d’un test ADN qu’elle avait envoyé à Ancenstry.com. L’analyse a démontré que son ADN correspondait à l’échantillon d’un médecin habitant à 800 km de chez elle. Et bien qu’elle n’ait jamais entendu parler de lui, le site de généalogie a conclu à une filiation entre eux deux.

Il est vrai que Kelli Rowlette ignorait l’histoire entourant sa naissance. C’était au début des années 1980, quand Howard Fowler et Sally Ashby, un couple marié, s’était installé à Idaho Falls, non loin de la frontière du Wyoming. Malgré plusieurs tentatives, Ashby n’arrivait toujours pas à tomber enceinte.

Avec son mari, elle a décidé de consulter Gerald E. Mortimer, un gynécologue-obstétricien, qui a diagnostiqué à Fowler un faible taux de spermatozoïdes, et à la jeune femme un utérus rétroversé, c’est-à-dire tourné vers l’arrière, au lieu d’être couché sur la vessie.

Pour augmenter leur chance de fécondité, le médecin a recommandé qu’Ashby suive un programme d’insémination artificielle, au cours de laquelle il utiliserait le sperme de son mari et d’un donneur anonyme correspondant au mieux à leurs critères. Le couple a alors demandé un donneur qui soit à l’université, mesurant plus d’1m80, et brun aux yeux bleus.

Toutefois, pendant l’intervention qui a eu à l’été 1980, Mortimer a utilisé son propre sperme à l’insu de tous – et il était loin de ressembler à un jeune brun athlétique aux yeux bleus. Ashby est tombée enceinte et en mai 1981, et ce fut encore le médecin qui l’aida à accoucher de son premier enfant.

La mère de famille est restée sa patiente pendant plusieurs années, sans qu’il n’ait divulgué à qui que ce soit sa secrète paternité. Puis, quand Ashby et Fowler ont déménagé dans l’État de Washington, Mortimer fut anéanti de les voir partir. Sans doute pensait-il ne jamais revoir sa fille biologique.

Ce ne fut que l’an dernier que le pot aux roses fut découvert, grâce au test ADN effectué par le site Ancestry.com. Horrifiée, Rowlette a contacté ses parents, qui ont été également dévastés par la nouvelle.

Ils ont finalement poursuivi Mortimer et la clinique Obstetrics and Gynecology Associates de Idaho Falls pour négligence médicale, fraude, infliction négligente de détresse émotionnelle et rupture de contrat.

Les retrouvailles s’annoncent orageuses.

Publié le 12 avril 2018 à 7:56, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches