BlogFoodThon : les marques qu’il faut éviter (et pourquoi) !

Thon : les marques qu’il faut éviter (et pourquoi) !

Le est un poisson très apprécié et très prisé, notamment pour sa bonne chair et pour les éléments nutritifs qu’il contient. Il est idéal aussi pour les régimes, et s’accommode à plusieurs plats : salade, sandwich, soupe. Pour faciliter sa consommation, le est proposé en boîte de conserve.

Chaque année s’écoule des millions de ces petites boîtes. Cependant, des analyses ont été effectuées sur plusieurs marques, toutes catégories confondues et les résultats vous feront penser à deux fois avant d’en consommer.

Attention aux métaux lourds…

130 produits de la mer ont été passés au crible par l’association 60 Millions de Consommateurs et le verdict est sans appel. Les 15 conserves de qui faisaient partie de ce lot contiennent de l’arsenic, du mercure et du cadmium. De nombreuses marques y sont passées : Petit Navire, Connétable, Saupiquet, Carrefour, Auchan, Casino, Leader Price, Pêche Océan. Ces métaux sont extrêmement dangereux à une certaine dose. Ils sont cancérigènes et provoquent des lésions au niveau du système nerveux.

Mais le principal problème se situe au niveau du mercure. En effet, les poissons en contiennent, à des quantités différentes. Cela dépend de la mer où il a été pêché et de l’air. Cependant pour certaines personnes, il s’avère dangereux comme les femmes enceintes et les bébés.

Il existe également une grande variété de thon, mais le thon rouge peut s’avérer dangereux, car il accumule plus de produits toxiques. Les études menées montrent que certaines marques proposent du thon avec des taux d’arsenic et de mercure plus élevés, plus que la quantité réglementaire autorisée.

De la chair pas si propre

Outre la présence des métaux, la qualité d’un thon en conserve est jugée par sa propreté. On parle de propreté dans une boîte de thon, quand il ne contient pas d’arêtes et de morceaux d’organes. Il ne faut pas se fier aux marques, car les études menées par 60 millions de consommateurs ont montré la présence d’arêtes et de bout d’organes dans le jus. Donc avant de manger du thon, mieux vaut bien choisir sa boîte.

Publié le 16 mai 2018 à 10:01, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches