BlogActusUn groupe de scientifiques crée un vaccin intranasal contre le Coronavirus que tout le monde peut reproduire

Un groupe de scientifiques crée un vaccin intranasal contre le Coronavirus que tout le monde peut reproduire

Des scientifiques viennent de produire un vaccin intranasal pour lutter contre le coronavirus. La recette est disponible sur leur site web, sous licence Creative Commons.

Un vaccin à tout prix pour éradiquer la pandémie

Un groupe de scientifiques associés à l’école de médecine de l’Université de Harvard vient d’élaborer un vaccin contre le COVID 19. La préparation est assemblée puis autoadministrée. Ces quelques personnes ont décidé de créer une association à but non lucratif baptisée RaDVac. Cette découverte a été partagée sur leur site web sous une licence Creative Commons. Leur démarche a été dictée par l’ampleur de cette crise, qualifiée comme étant la plus grande depuis un siècle. Sur la plateforme, il précise que le seul espoir pour mettre fin à la pandémie est un vaccin.

Pourtant, un vaccin commercial ne sera pas prévu avant 2021 ou au plus tôt avant la fin de cette année. Il s’est donné comme mission de développer des recettes de vaccins sur une période assez courte et de les tester. Elles seront ensuite mises à la disposition d’autres scientifiques capables de faire le mélange. D’autres précisions sur le site soulignent que le vaccin ne nécessite aucun équipement spécialisé. Cependant, le processus est un peu plus compliqué. Les ingrédients principaux de ce vaccin est le triphosphate de sodium, le peptide d’épitope, le chlorure de sodium, l’eau et le triphosphate de sodium.

Un vaccin à administrer soi-même

Une fois l’assemblage terminé, l’administration se fait par voie nasale à l’aide d’un spray. Toutefois, aucune garantie n’est apportée sur la sécurité. D’après le chimiste Dr Daniel Klosowski, les deux étapes, mélange et administration, ne devraient pas être difficiles. Il en est venu à cette conclusion après avoir analysé les instructions. Il suffit, selon lui, d’avoir une certaine expérience de laboratoire. Pour une personne n’en disposant pas, les instructions devraient seulement être plus détaillées. Des essais ont été déjà faits, mais sur une vingtaine de personnes uniquement. Le vaccin est répétitif et s’étend sur plusieurs mois.

D’après les observations, la complication la plus grave est un nez bouché. Par contre, l’efficacité n’est pas facile à évaluer à cause de son mode d’administration. Sur le site on peut lire que le vaccin a pour effet de déclencher l’immunisation des muqueuses, qui sont les portes d’entrée du virus. Les premiers tests ont été concluants, mais les résultats sont revus constamment. Pour l’heure, le vaccin n’a pas encore reçu l’aval de la Food and Drug Administration américaine. Le public peut visiter le site et découvrir le matériel nécessaire ainsi que les informations relatives.

Publié le 3 août 2020 à 8:29, par :
malala

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches