Noël 2018 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActus, InsoliteUn homme qui s’est échappé d’Alcatraz envoie une lettre au FBI 50 ans après sa libération

Un homme qui s’est échappé d’Alcatraz envoie une lettre au FBI 50 ans après sa libération

Le FBI a rouvert une enquête sur trois évadés d’Alcatraz après avoir reçu une lettre présumée de l’un d’entre eux.

Clarence Anglin, qui s’était échappé aux côtés de son frère John et du détenu Frank Morris en 1962, aurait écrit une lettre à l’agence proposant de purger une autre année de prison en échange d’un traitement contre le cancer.

La lettre datée de 2013 n’a été montrée au public que cette semaine.

« Je m’appelle John Anglin. Je me suis évadé d’Alcatraz en juin 1962 avec mon frère Clarence et Frank Morris. J’ai 83 ans et je suis en mauvaise posture. J’ai un cancer. Oui nous avons tous fait cette nuit mais à peine! «Frank est décédé en octobre 2005. Sa tombe se trouve à Alexandrie sous un autre nom. Mon frère est décédé en 2011.

Si vous annoncez à la télévision que l’on me promettra de ne pas aller en prison plus d’un an et de consulter un médecin, je vous répondrai par écrit pour vous dire exactement où je suis. Ce n’est pas une blague c’est une vérité vraie et honnête. »

Alcatraz a été construite comme une prison où « aucun détenu n’a pu s’échapper » et se trouve sur sa propre île, dans la baie de San Francisco, à 2 km du continent, entourée de courants forts et imprévisibles.

Trente-six personnes auraient tenté de fuir Alcatraz, mais aucune n’aurait réussi.

Le mystère qui entoure les frères Anglin et Morris, qui s’est échappé en 1962, n’a jamais été résolu – et fait l’objet du film « Escape from Alcatraz » de 1979.

On pensait qu’ils s’étaient noyés, mais cela n’a jamais été conclu.

Selon le Telegraph, certains membres de la famille Anglin ont affirmé que les trois hommes avaient survécu et étaient entrés en contact avec eux au fil des ans.

Alcatraz, qui se traduit par « île des fous de Bassan », était à l’origine une forteresse militaire et une prison dans les années 1850, qui abritait des déserteurs unionistes ainsi que des sympathisants confédérés pendant la guerre civile.

Le ministère de la Justice des États-Unis l’a acquis en 1933 et l’a ouvert comme pénitencier en 1934.

Il a abrité certains des criminels les plus infâmes de l’histoire américaine, notamment Al Capone et le mafieux de Boston, Whitey Bulger.

La prison a été fermée en 1963.

On peut maintenant visiter l’île lors d’une visite guidée et admirer des sites tels que le cellhouse principal, la salle à manger, la bibliothèque, le phare, les ruines de la maison du gardien et du club des officiers, le terrain de parade, le bâtiment 64, le château d’eau, le bâtiment des nouvelles industries, Bâtiment des industries modèles et la cour de récréation.

Publié le 27 décembre 2018 à 8:30, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches