BlogCars & Bikes, Jeux VidéoUn jeune homme entraîné aux jeux vidéo vient de battre un pilote de Formule 1 sur une piste réelle

Un jeune homme entraîné aux jeux vidéo vient de battre un pilote de Formule 1 sur une piste réelle

La course virtuelle peut vous apprendre à courir aussi bien que dans le monde réel.

Les jeux vidéo et les simulateurs deviennent de plus en plus réalistes : un joueur professionnel du jeu vidéo a battu un ancien pilote de Formule 1 lors d’une course ce week-end, sans plusieurs décennies d’expérience dans le monde réel.

Dans une victoire choquante qui a laissé les commentateurs sans voix, Enzo Bonito, 23 ans, a battu Lucas di Grassi, ancien pilote de Formule 1, sur une piste sinueuse au Mexique le 19 janvier. Pourquoi est-ce important ? Parce que Bonito se mordait dans e-sports, le monde naissant de ses concurrents qui jouent à des jeux vidéo pour des prix. Les sports d’e-sports sont devenus si populaires que les prix ont récemment dépassé 100 millions de dollars pour un tournoi « Fortnite » l’année dernière.

La « Race of Champions », qui a eu lieu au Mexique cette année, confronte les meilleurs pilotes de toutes les disciplines du sport automobile depuis 1988. À partir de 2018, la compétition a également permis aux coureurs virtuels de participer.

À la différence des jeux de tir à la première personne ou des jeux de stratégie en temps réel, « Sim racing » ou « sports mécaniques virtuels » simulent les courses automobiles jusqu’aux détails tels que l’usure des pneus, la conception exacte de la suspension et le comportement de véritables voitures de course. Et oubliez souris et clavier : les pros de la course Sim utilisent des volants et des pédales physiques, tout comme leurs homologues de voitures de course du monde réel.

Les coureurs du monde réel passent généralement par des décennies d’entraînement, puis gravissent différents championnats. Maintenant, les simulateurs sont devenus si doués dans leur travail qu’ils sont en mesure de faire d’un joueur pro de sport professionnel à un champion de la vraie vie, comme Bonito. En d’autres termes, les compétences acquises par les coureurs de simulation sont en réalité transférables à la course dans des voitures du monde réel.

Publié le 23 janvier 2019 à 6:52, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches