BlogActusUn nouveau système permet de réduire l’empreinte carbone

Un nouveau système permet de réduire l’empreinte carbone

La pollution et le réchauffement climatique sont au centre de tous les débats environnementaux actuellement. La priorité est donc devenue de réduire l’empreinte carbone pour avoir et garantir un réel développement durable. Désormais, cela est possible grâce à une nouvelle technologie.

Un nouveau projet pilote

C’est un fait, la majorité d’émission de dioxyde de carbone humaine provient du secteur de l’énergie. Cependant, au quotidien, chaque individu émet aussi du gaz à effet de serre. Ce dernier est source de réchauffement global, qui peut être facilement limité.

Le café Ben & Jerry’s dans le quartier de Soho à Londres s’est alors retrouvé pilote d’un projet. Celui-ci permet de réduire l’empreinte carbone d’un individu en payant un cents de plus pour un achat.

Pour cela, une nouvelle plateforme technologique a été mise en place par la Fondation Poseidon. Il s’agit d’une startup à but non lucratif dont le fondateur est Laszlo Giricz. La nouvelle plate-forme technologique permet de reconnaître automatiquement l’empreinte de chaque client.

De cette manière un centime de plus permet de compenser la pollution causée par une personne. En outre, ce système permet de lutter activement contre le changement climatique, en soutenant le reboisement d’une forêt.

La possibilité de devenir carbone positif

Initialement, la nouvelle plateforme technologique était basée sur la technologie de la coupure en chaîne. Celle-ci était utilisée à grande envergure. C’est-à-dire que seules les grandes entreprises avaient la capacité de déterminer leur impact face à la pollution.

L’inconvénient était alors la difficulté de mesurer correctement la compensation de réduction par rapport à l’émission de gaz carbonique. Par ailleurs, le marché du carbone est très compétitif. Il était donc compliqué de savoir exactement l’impact des crédits carbone et la validité des crédits carbone.

De ce fait, la fondation ne pensait pas vendre des crédits de compensation au détail. Mais à petite échelle, le paiement d’un centime de plus se faisait rapidement grâce au système de la coupure en chaîne.

Par exemple, il est devenu possible de connaître les compensations de l’achat d’une crème glacée à la boutique de Londres. Le résultat de la compensation permet de faire croître le projet de conservation de la forêt au Pérou.

Ainsi, au fur et à mesure que le financement du projet augmentera, les zones protégées prendront de l’ampleur. D’autre part, nouvelle plateforme technologique poussera les gens à adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

Publié le 31 mai 2018 à 9:22, par :
Ambre Leclerc


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches