BlogActusUne jeune fille trisomique réalise son rêve de défiler à la fashion week de New york

Une jeune fille trisomique réalise son rêve de défiler à la fashion week de New york

Lorsqu’on est petit nous avons tous de grandes ambitions. Cependant, au fur et à mesure que l’on grandit, ces dernières deviennent des chimères. Toutefois, avec de la volonté et de l’espoir tout est possible. C’est de cette façon qu’une jeune fille trisomique réalise son rêve de fouler le podium d’une prestigieuse .

La mode inclusive pour toutes les femmes

Sur les scènes des défilés de mode, nous avons l’habitude de voir des filles grandes, longilignes et très minces. Des modèles qui ne reflètent pas vraiment la réalité des différentes morphologies féminines. En effet, toutes les femmes ne sont pas toutes taillées dans le même moule.

Alors, afin de casser les codes, la créatrice américaine Talisha White a décidé de mettre en avant des modèles atypiques. C’est-à-dire qu’elle a pris comme mannequins, des femmes de toutes sortes. Une manière pour elle de célébrer les femmes sans aucune distinction ni barrière.

Parmi les modèles de la designer d’Atlanta, les mannequins venaient donc de tous les horizons. Par exemple, il y avait Tae McKenzie qui était en fauteuil roulant et souffrait d’une forme rare d’épilepsie.

Un petit pas pour le début d’un grand voyage

Il n’est pas toujours facile d’intégrer le milieu de la mode, surtout avec les dictats et les critères de beauté. Mais grâce à Talisha White, une jeune fille trisomique réalise son rêve. Il s’agit de Marian Avila, dont elle avait entendu parler par une amie et les réseaux sociaux.

Âgée de 21 ans, Marian Avila est trisomique et souhaitait participer à la de New York. Et c’est chose faite, via Talisha White comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, dans la salle de bal d’un hôtel de Midtown.

Grâce à cette opportunité, la jeune Espagnole a même pu rencontrer Vogue et Harper’s Bazaar selon White à the Associated Press. La concrétisation d’un rêve pour Marian Avila qui a porté fièrement les robes de White. Cela avec le soutien inconditionnel de sa famille.

Finalement, il faut savoir que ce n’est pas une première que des mannequins ayant des handicaps participent à des défilés de mode.

Publié le 20 septembre 2018 à 11:09, par :
Ambre Leclerc


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches