Usher dénonce les violences policières liées au racisme dans son nouveau clip

Usher a laissé de côté le R&B le temps d’un clip pour dénoncer les violences policières liées au racisme. Chains est une chanson enregistrée aux côtés de NAS et de Bibi Bourelly.

Usher Chains clip

Dans ce clip, des portraits de 14 personnes (hommes, femmes et adolescents) se succèdent accompagnés par le récit de leurs morts suspectes.
On apprend, par exemple, que Kendrick Johnson (âgé de 17 ans) a été retrouvé mort dans le gymnase de son lycée, enroulé dans un tapis de sol. Une autopsie a dévoilé qu’il avait souffert d’une asphyxie mais une autre autopsie indépendante a prouvé qu’il était mort à cause d’un coup à la tête. Des heures d’enregistrement de la caméra ont mystérieusement disparu. Personne n’a été inculpé.
Amadou Diallo (âgé de 22 ans) a été interpellé dans le Bronx à New-York par des policiers qui étaient à la recherche d’un violeur en série. Amadou a mis la main à son portefeuille et un des policiers a crié « gun ». Les policiers ont tiré 41 coups de feu en sa direction, le touchant à 19 reprises. Les policiers n’ont pas été poursuivis.

clip Usher Chains

Le chanteur fait aussi référence à l’affaire Trayvon Martin.

Si vous êtes abonnés à Tidal, une autre version du clip est disponible la plateforme de Jay-Z. Le service vous oblige à allumer la webcam pour s’assurer que votre regard sera porté sur la vidéo interactive jusqu’à la fin. Lorsque vous ne regardez pas les images, la musique s’arrête automatiquement. C’est une manière de dénoncer certaines erreurs qui ne sont pas toujours punies par la justice américaine.

Les dernières publications
Tuxboard