BlogActusSelon une étude récente, il ne fait pas si bon pour les femmes de vivre à Londres

Selon une étude récente, il ne fait pas si bon pour les femmes de vivre à Londres

Il n’est pas toujours facile de s’imprégner un nouveau pays ou une nouvelle ville. Une nouvelle recherche a permis de déterminer qu’il est n’est pas assez bon pour les femmes de vivre à . Cela à cause de différents critères.

Le Royaume-Uni est à la traîne

Une nouvelle étude a été réalisée par Spotahome sur 33 villes européennes et 36 pays européens. Cette étude est différente selon les villes et les pays car les critères ne sont pas tous les mêmes.

Cette recherche a été faite dans le but de déterminer les villes où il fait bon de vivre à travers l’Europe.

L’indice le plus marquant est cependant l’écart de rémunération entre les sexes. En effet les hommes bénéficient de meilleurs avantages salariaux par rapport aux femmes dans le Royaume-Uni.

L’enquête a révélé que est la quatrième ville la moins égalitaire en Europe. Cela par rapport aux écarts de salaire entre les hommes et les femmes. D’autre part, le Royaume-Uni est classé 13ème au niveau des égalités des sexes sur 36 pays en Europe.

Selon un rapport de la Trade Union Congress (TUC) les femmes du Royaume-Uni travailleraient gratuitement les 67 premiers jours de l’année. Cela est une conséquence de l’écart salarial de 18,4% entre les hommes et les femmes.

Une analyse pourtant pas si probante

Londres est l’une des villes touristiques les plus visitées. Elle est renommée pour son paysage diversifié et multiculturel. Par ailleurs Le Royaume-Uni est arrivé en deuxième position pour la convivialité face à la communauté LGBT.

Ensuite, le Royaume-Uni rafle la douzième position quant à son attitude sur l’acceptation des immigrants. L’Angleterre est un pays facile d’accès quand on vit en Europe et pourtant, peu de gens prennent le temps de le découvrir réellement.

Hormis les inégalités salariales, il y a tant à faire qu’il est impossible de s’ennuyer à Londres. Telles des cartes postales, Notting Hill, Kensington, Knightsbridge illustrent l’art de vivre et l’énergie britanniques.

Ainsi les inégalités salariales ne devraient en aucun empêcher une de choisir de vivre à Londres. Cette ville possède des charmes insoupçonnables.

Publié le 12 mars 2018 à 11:11, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches