BlogFoodUn café 18 % plus cher pour les hommes dans cet établissement, découvrez pourquoi !

Un café 18 % plus cher pour les hommes dans cet établissement, découvrez pourquoi !

Date de dernière mise à jour : le 10 août 2017 à 11 h 31 min

Un café australien a décidé de faire payer une addition 18 % plus cher à leurs clients masculins. Ce geste a pour but de dénoncer les inégalités salariales entre les hommes et les femmes dans le monde du travail.

Le débat sur les écarts de revenus entre les sexes est un problème qui ne devrait pas disparaître rapidement.

Une propriétaire de café à Melbourne, en Australie, a adopté une prise de position intéressante sur l’écart de rémunération, en faisant payer à ses clients masculins une addition plus chère.

Alex O’Brien, qui dirige le Handsome Her vegan , a décidé d’augmenter la consommation de ses clients masculins de 18 %, tandis que les femmes paient le montant standard.

Selon elle, cette idée a été accueillie positivement : « Des hommes ont traversé toute la ville pour payer cette « taxe » en laissant même un peu d’argent supplémentaire« . A l’instar de Matthew :

« Je n’ai pas de problèmes avec tout cela. Si je n’aime pas leurs règles, je suis libre d’aller dans un autre café. Chacun y trouve son compte« .

En effet, tous les profits liés à cette « taxe » seront reversés à divers organismes de bienfaisance féminins australiens.

Toutefois, ce régime n’est mis en place au café qu’une fois par mois. Alex a assuré que les hommes qui refusent de payer le montant supplémentaire ne seront pas invités à s’en aller :  » Si les hommes ne veulent pas le payer, nous ne les laisserons pas sortir. C’est juste l’occasion de faire un bon geste. »

Elle pense d’ailleurs que son initiative aidé les hommes à réfléchir sur les privilèges dont ils bénéficient sur leur lieu de travail : « Nous l’amenons [l’écart salarial entre hommes et femmes] à l’avant-garde de l’esprit des gens.  »

Pourquoi un café plus cher de 18% ?

Si vous vous demandez pourquoi Alex a choisi le nombre précis de 18 %, il correspond en réalité à l’écart de rémunération en Australie, qui a été signalé par le Australian Bureau of Statistic, l’année dernière.

Ces données ont montré que les femmes australiennes ne recevaient que 82 % de ce que les hommes engrangeaient chaque année.

En France, selon un rapport de l’Insee publié en mars 2017, les revenus salariaux des femmes étaient en moyenne de 24 % inférieurs à ceux des hommes.

A quand une « taxe » de 24 % pour les hommes dans les cafés de l’Hexagone ?

Publié le 11 août 2017 à 7:26, par :
Emma Renaux

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches