BlogActusCharlie Hebdo : les hoax, fakes et théories du complot

Charlie Hebdo : les hoax, fakes et théories du complot

Il fallait s’y attendre, entre la gravité des faits, la frénésie de l’information, les rumeurs, les fausses alertes, les contradictions parfois apportées par les médias faisant la course à l’audimat, certains se questionnent. S’il est normalement de prendre du recul et de s’interroger sur certains faits, par exemple la carte d’identité oubliée, d’autres vont bien plus loin et n’hésitent pas à inventer de fausses informations pour troubler la population, appuyer leurs causes ou encore se moquer des complotistes. Voici un récapitulatif.

LES MONTAGES

Le prophète Houellebecq

Cette photo du dernier livre « Soumission » de , tourne un peu partout ces dernières heures. Il s’agit pourtant d’un fake réalisé par NordPresse, un équivalent belge du Gorafi. L’objectif de ce site parodique, selon son compte twitter officiel, est clair : « On a fait ça pour se moquer de tous les idiots complotistes qui démarrent leurs idioties ».

Le selfie honteux de François Hollande

Le président de la République française a-t-il osé faire un selfie près du drame. Cette image semble le prouver…

Cette image est en réalité un montage simpliste réalisé à partir d’une véritable photo faite en novembre dernier.

LES ANALYSES DOUTEUSES

Les rétros qui changent de couleur

Les rétroviseurs ont-ils été repeints ? Les tueurs ont-ils changé de véhicule avec juste des rétroviseurs différents ? Ni l’un ni l‘autre. Les rétroviseurs sont tout simplement chromés et reflètent donc différentes couleurs selon l’angle.

https://twitter.com/RaphaelAtlan/status/553182336343605248/

Ils ont des gilets par balle, donc ils savaient

Pourquoi certains journalistes proches du drame avaient des gilets par balle ? La question a été posée par une internaute, qui s’est d’ailleurs aussi interrogée sur les rétroviseurs et bien d’autres détails. Plusieurs rédactions ont toutefois indiqué qu’elles avaient plusieurs gilets par balle similaires, alors qu’elles ne sont pourtant pas en danger.

LES THEORIES DU COMPLOT

Elles fleurissent déjà et ne cessent de se multiplier. Sans surprise, les États-Unis et Israël sont les premiers coupables désignés, mais pas uniquement.

L’expert italien.

Vous ne connaissez pas l’Italien Aldo Giannuli ? Ce soi-disant expert des services secrets italiens explique pourtant avec aplomb qu’il suffit de regarder à qui profite le crime pour comprendre que la filière islamiste est à exclure, ou tout du moins à compléter. S’il ne cite pas les vendeurs de t-shirts et de bougies, il n’hésite toutefois pas à expliquer que si les auteurs des attentats ont pu fuir, c’est pour la simple et bonne raison… que le gouvernement français les a laissé faire. Plus globalement, Giannuli estime qu’il y a de nombreuses mains derrière cet . Dans un autre article, il va même jusqu’à citer le Front National, la Russie, Israël et les ennemis de l’Europe comme bénéficiaires de cet événement.

L’oncle Sam, encore et toujours

Pour Thierry Meyssan, connu pour ses écrits sur le 11 septembre, la cible est toute désignée : dès lors que de telles actions ne peuvent avoir été réalisées par des sympathisants d’Al-Qaïda ou de Daesh (« ils ne se seraient pas contentés de tuer des dessinateurs athées, ils auraient d’abord détruit les archives du journal sous leurs yeux »), la réponse est simple : les États-Unis et Israël ne sont probablement pas loin. En conclusion de son article, Thierry Meyssan arrive d’ailleurs à dire tout et son contraire en seulement deux phrases : « Nous ignorons qui a commandité cette opération professionnelle contre Charlie Hebdo, mais nous ne devrions pas nous emballer. Nous devrions considérer toutes les hypothèses et admettre, qu’à ce stade, son but le plus probable est de nous diviser ; et ses commanditaires les plus probables sont à Washington. »

Et aussi l’expert Russe…

Même son de cloche du côté d’Iran French Radio. Selon le général Russe Leonid Ivachov, vice-Président de l’Académie russe des questions géopolitiques et grand complotiste, « l’attaque , menée en France, est l’œuvre de mercenaires, recrutés par les États-Unis ou Israël, dont l’objectif est de détruire l’image de l’Islam. (…) Aucun vrai Musulman ne se livre à de tels actes. (…) Les vrais Musulmans ne sont pas à l’origine de tels actes, ce sont plutôt d’autres forces. Éventuellement, Israël et les États-Unis sont derrière cet acte. »

Il manque du sang, donc tout est faux

Pour Le Nouvel Ordre Mondial, il n’y a tout simplement pas eu d’ aux bureaux de Charlie Hebdo. Se basant sur la fine analyse du site Before It’s News, la vidéo montrant le meurtre à bout pourtant du policier et le manque de sang prouvent que tout est faux. D’ailleurs, l’explosion d’une pastèque avec un AK-47 démontre la supercherie selon le site. L’impide.

L’ombre de Sarkozy…

Enfin, l’autre théorie du complot implique… . En effet, comme le montre cet article du Parisien datant de 2009, Amedi (ou Amedy) Coulibaly a rencontré ou devait rencontrer l’ex-président de la République en 2009…

Publié le 9 janvier 2015 à 18:23, par :
nilsanyas // Twitter // Facebook

Journaliste citoyen et indépendant, je scrute les détails, contredis les hoax et n'hésite pas à lire des dossiers de 200 pages pour en tirer les informations les plus intéressantes. Mes objectifs : informer et faire réfléchir. Mais se détendre avec quelques articles insolites est toujours plaisant.

loading...

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches