Noël 2018 La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActusVotre collègue de bureau est peut-être un psychopathe

Votre collègue de bureau est peut-être un psychopathe

Selon des études récentes sur la vie en entreprise, les employés psychopathes se sentiraient mieux avec des boss méchants et malveillants.

Plus précisément, deux études ont été menées et les résultats ont donné la chair de poule car la plupart des entreprises emploieraient aujourd’hui des psychopathes. Alors faites gaffe !

Normalement, rien n’est plus stressant pour un employé qu’un manager qui envahit et ne respecte pas la vie privée et personnelle. Il s’avère pourtant que les psychopathes se plaisent dans ce monde abusif dans lequel le boss joue son rôle jusque dans la vie privée de l’employé.

419 profils ont été étudié et deux types de psychopathie ont été retenu. La psychopathie primaire et la psychopathie secondaire, l’une aussi dangereuse que l’autre. Selon Dr Charlice Hurst, « il y a des dimensions primaires et secondaires de la psychopathie »

Qu’est-ce que la psychopathie primaire ?

La psychopathie engendrée par les problèmes psychologiques en entreprise occasionne toujours un comportement antisocial de la victime. Ceux qui sont classés dans la psychopathie primaire c’est-à-dire avec un score assez élevé sont certes asociaux mais manquent d’empathie et sont très calmes face à ces situations.

A lire : Si vous aimez les boissons amères, vous êtes susceptible d’être un… psychopathe

Cette catégorie de ne réagit donc pas face aux méchancetés et aux envahissements de son supérieur hiérarchique. Le primaire ne se sent ni stressé ni craintif devant des comportements abusifs de son boss.

Et qu’est-ce que la psychopathie secondaire ?

Contrairement à la première catégorie, la psychopathie secondaire entraine impulsivité et réaction à chaud. Les psychopathes secondaires n’apprécient pas les abus du boss et ils le font savoir. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils vont prendre des décisions de quitter leur travail. Les psychopathes secondaires, contrairement aux primaires stressent et craignent en permanence.

Mais le plus malveillant dans cette étude est d’avoir découvert que les managers d’aujourd’hui aiment être à l’origine de cette psychopathie de ses collaborateurs. Et le pire, les employés atteints de plus en plus par la psychopathie primaire trouveraient source de bien-être dans un environnement de travail satirique.

Et si vous voulez savoir si vous êtes un psychopathe, faites ce test !

Publié le 16 février 2018 à 9:30, par :
Grégory L.S.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2018 | Tuxboard : concentré de news fraîches