Quatre corps retrouvés dans un bateau fantôme nord-coréen

Les cadavres de quatre personnes ont été découverts dans un bateau flottant au large des côtes japonaises. Ce bateau fantôme est tout simplement le 12ème navire a avoir été retrouvé dans des conditions similaires au cours des deux derniers mois.

coree du nord bateaux fantome cadavres

Alors que nous vous parlions récemment d’un incroyable trésor retrouvé sur un galion espagnol, voici cette fois une découverte plutôt macabre.

Ce bateau en bois qui mesure 12.5 mètres de long a été découvert dimanche dernier à une dizaine de kilomètres au large du port de pêche Ushitaki, non loin de la ville d’Aomori. Selon le porte-parole des gardes côtes de la région d’Aomori, le mauvais état général de l’embarcation suggère que celui-ci était à la dérive depuis plusieurs jours et que ses occupants étaient morts depuis longtemps.

Cette triste découverte porte le total des corps retrouvés sur ce type d’embarcations à 22 pour l’année 2015. Au cours des dernières semaines, ce sont plus d’une dizaine de bateaux fantôme de ce type qui ont été recensés par les autorités japonaises. La majorité de ces corps étaient à l’état de squelette, deux d’entres eux avaient été décapités et une embarcation contenait 5 crânes.

coree du nord bateaux fantome cadavres 1

Les experts pensent que la majorité de ces bateaux avaient quitté la Corée du Nord, après que des inscriptions en lettrage coréen aient été relevées sur plusieurs de ces embarcations de fortune. L’un de bateaux contenant 10 corps en décomposition avait été trouvé, dérivant aux larges des côte de Wajima, à l’ouest du Japon.

Selon le Japan Times, environ 80 navires de ce types se se sont échoués sur le rivage japonais en 2013, 65 en 2014, et 34 pour l’année en cours. Il est probable que les victimes soient mortes de faim.

coree du nord bateaux fantome cadavres 2

Robert Dujarric, directeur de l’Institute of Contemporary Asian Studies a récemment déclaré :

« Nous savons que le régime nord-coréen pousse de nombreux agriculteurs et autres pêcheurs à produire et pêcher toujours plus pour nourrir la population du pays. Pour faire simple, l’explication la plus probable est que ceux-ci ont désespérément tenté de remplir les contigents fixés par les autorités nord-coréennes. Se rendant toujours plus loin des côtes, les pêcheurs nord-coréens ont du finir par manquer de carburant alors qu’ils se trouvaient en pleine mer et n’ont donc jamais réussi à atteindre les côtes. »

Dans le même genre découvrez l’île fantôme d’Hashima au Japon, photographiée par Google Street View.

Les dernières publications
Tuxboard