BlogActus, CinémaDebbie Reynolds meurt un jour après sa fille, Carrie Fisher

Debbie Reynolds meurt un jour après sa fille, Carrie Fisher

C’est décidément une sombre année pour les artistes de tous horizons. Ce mercredi 28 décembre, Debbie Reynolds, la mère de Carrie Fisher, est décédée elle aussi des suites d’une attaque cardiaque.

Déjà de retour auprès de Carrie

Si la Princesse Leïa était une icône incontestable de la pop culture et du cinéma moderne, sa mère n’en était pas moins une légende. Révélée au monde pour son rôle dans Singin’ in the Rain, Debbie Reynolds était l’une des dernières figures de l’Âge d’Or d’Hollywood. Son fils Todd Fisher a déclaré : « elle est maintenant avec Carrie et nous avons tous le coeur brisé ». Il ajoute également que le stress et le chagrin provoqué par la mort de sa fille avait été « trop éprouvant ». Elle est décédée à Los Angeles à l’age de 84 ans.

Leur relation mère-fille avait une puissance particulière, et avait même inspiré un documentaire, Bright Lights : Starring Debbie Reynolds and . Le film avait été projeté au dernier Festival de Cannes, et devrait être diffusé par HBO en mars prochain. Nul doute que cette double tragédie, à un jour d’intervalle, rehaussera encore leur légende.

Une performance immortelle

Mary Frances Reynolds fût découverte à 16 ans (1948) par un chasseur de talents lors d’un concours de beauté en Californie.
Quatre plus tard, elle joue dans son premier film, qui deviendra la comédie musicale la plus célèbre de l’histoire. Les publics du monde entier découvriront dans Singin’ in the Rain une petite boule d’énergie aux yeux émeraudes. À 20 ans, elle ne refuse aucun défi et devient une star internationale.

« Je n’avais jamais dansé. Donc danser avec Gene Kelly et Donald O’Connor après trois mois (de préparation), aurait dû faire renoncer n’importe qui. Mais je me suis dit : fonçons. »

La suite lui donnera raison, puisqu’elle jouera plus tard dans de très nombreuses autres comédies musicales. La plus notable étant certainement La Reine du Colorado, qui lui vaudra une nomination aux Oscars.

Sans le sou et sans mari

Sa vie personnelle sera cependant plus houleuse. En 1955, elle épouse Eddie Fisher, le père de Carrie et Todd, avant de divorcer 4 ans plus tard. Elle se mariera encore deux fois, notamment avec Harry Karl qui dilapidera la fortune de sa femme. Après sa mort en 1982, Debbie Reynolds déclara ceci :

« Harry Karl était un homme doux, qui nous aimaient mes enfants et moi… Seulement il aimait encore plus l’argent. »

Finalement, pour subvenir aux besoins de sa famille, Debbie Reynolds quittera Hollywood pour se produire à Las Vegas. Elle y possédera même son propre casino. La suite de sa carrière cinématographique restera cependant assez anecdotique…

Publié le 29 décembre 2016 à 9:40, par :
Baptiste Vinçon

loading...
Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches