BlogActusGreenpeace s’attaque à Petit Navire

Greenpeace s’attaque à Petit Navire

greenpeace petit navire

Le combat écologique que livre Greenpeace n’est pas prêt de se terminer. La nouvelle cible de l’ONG est la marque Petit Navire qui utilise le dispositif de concentration de poissons pour pêcher le thon.

Greenpeace reproche à Petit Navire de ne pas pouvoir assurer la traçabilité des poissons pêchés. Ainsi selon une étude menée par un laboratoire indépendant, différentes espèces de thon ont été retrouvées dans une même boîte de la marque. Un résultat qui est interdit par la législation européenne.

greenpeace petit navire bon gout du carnage

Ce phénomène est dû à la technique de pêche utilisée par la marque Petit Navire. En effet, cette dernière utilise le dispositif de concentration de poissons. C’est un système flottant qui va mettre en place une concentration végétale qui va ensuite attirer les poissons. Le problème de cette technique est qu’aucune espèce ne peut être ciblée. Toutes les sortes de poissons sont pêchées en même temps. Selon Greenpeace, les espèces qui ne sont pas désirées sont ensuite rejetées dans la mer mortes ou mourantes.

greenpeace petit navire dispositif concentration poissons

Pour dénoncer cette pratique, Greenpeace a réalisé un spot dans lequel le dispositif de concentration de poissons s’applique aux êtres humains. Avec une illustration minimaliste, la méthode est critiquée.

Petit Navire, le bon goût du carnage

La marque Petit Navire est représenté par un gigantesque vaisseau ennemi à la manière d’Independance Day. Son ombre fond sur la ville de Paris. Il utilise un chat géant, un subterfuge pour hypnotiser les humains pour ensuite les capturer dans un énorme filet. Ensuite, il trie le produit désiré (ici les barbus) et rejette les autres par dessus bord qui viennent s’écraser par terre.

greenpeace petit navire thon

Le produit est ensuite mis en vente. Une mère et son enfant déambule dans les rayons et prend le produit. L’enfant semble lui indiquer qu’il ne faut pas prendre cette marque car la technique ne respecte pas l’environnement. La mère l’ignore et l’achète quand même.

greenpeace petit navire supermarche

Greenpeace s’était également attaqué à Lego pour son association avec Shell.

via

Publié le 8 octobre 2014 à 9:31, par :
gui // Twitter

Comme le disait Verlaine, kikoo à tous. Mon manège à moi c’est le cinéma. Les films en noir et blanc c’est mon dada car je suis daltonien. Je ne suis pas trop 3D car je n’ai plus que deux dés chez moi. J’aime bien aussi la pub. La créative et non la créatine. Le sport également, pur et sans artifices. Cut. Elle est bonne, on la garde.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches