BlogHigh-Tech/WebIBM lance un ordinateur central capable de tout crypter

IBM lance un ordinateur central capable de tout crypter

Date de dernière mise à jour : le 17 juillet 2017 à 14 h 17 min

Le nouvel ordinateur central d’ pourra garder en permanence tous les données chiffrées.

Les hackers ne peuvent pas profiter de vos données, s’ils sont incapables de les lire. Si les violations de données sont dangereuses, la passivité de certaines entreprises qui ne prennent pas la peine (ou sont incapables) de chiffrer toutes leurs informations l’est encore plus.

Cela équivaut à donner aux pirates les clés du royaume. Dans ce cas, que faire ?

Un système de cryptage pour protéger tous les données

pense détenir la réponse à la question : crypter tout, absolument tout. Son dernier framework intitulé Z dispose d’une puissance suffisante pour chiffrer automatiquement toutes les données associées à une application ou un service, qu’il soit en transit ou en mode veille dans une base de données.

Selon IBM, les systèmes conventionnels basés sur les processeurs x86 ne chiffrent que des «tranches limitées» d’informations, tandis que le Z a suffisamment de puissance (18 fois plus, en fait) pour tout verrouiller.

La nouvelle plate-forme peut également “auto-détruire” les clés de cryptage dès qu’il y a falsification, et crypte rapidement les interfaces de programmation qui relient les applications et les services.

Le Z est plus rapide dans l’ensemble, indépendamment de la tâche à accomplir : trois fois plus de mémoire (32 bits) et une entrée / sortie trois fois plus rapide.

Des inconvénients, tout de même

Naturellement, il y a certains inconvénients à cette vision utopique de la sécurité sur Internet. Alors que IBM joue un rôle important dans le commerce en ligne (son moteur de transaction gère 87% des paiements par carte de crédit), de nombreuses entreprises devraient probablement être mises à niveau avant d’en profiter.

Toute migration de masse prendra probablement des années. Et bien sûr, la solution d’IBM n’empêche pas les pirates de voler des données – il les empêche simplement de les lire. Il est possible, même si la probabilité est mince, que les auteurs les plus déterminés trouveront un moyen de décrypter le contenu une fois qu’ils l’auront.

Néanmoins, cette technologie pourrait constituer un grand pas en avant, s’il répondait au succès publicitaire d’IBM. En effet, si vos données les plus sensibles sont toujours chiffrées, vous êtes au moins assuré que les voleurs ne font pas leurs courses avec votre carte de crédit.

Cela pourrait également dissuader les escrocs s’ils savent qu’ils ne gagneront aucun jackpot en contournant la sécurité d’une entreprise.

Thématiques :

Publié le 17 juillet 2017 à 10:15, par :
Emma Renaux


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2017 | Tuxboard : concentré de news fraîches