BlogActusSelon une récente étude, l’Univers se prépare à un repos éternel

Selon une récente étude, l’Univers se prépare à un repos éternel

Selon une équipe internationale composée de scientifiques renommés, l’Univers se prépare à une « très longue nuit ». Ils ont en effet mesuré que l’énergie produite par près de 200.000 galaxies est deux fois plus faible que celle générée il y a deux milliards d’années et que celles-ci sont de moins en moins lumineuses.

univers

Alors que nous découvrions la semaine dernière la première vidéo nous présentant la face cachée de la Lune, voici une autre nouvelle intéressante pour tous ceux qui ont la tête dans les étoiles mais les pieds sur Terre.

L’énergie produite par ces galaxies a été divisée par deux et continuerait de diminuer à un rythme soutenu. Les mesures réalisées par cette équipe de chercheurs sont les plus précises jamais réalisées à ce sujet.

Simon Driver, chercheur australien et membre du Centre International de recherches Radioastronomiques a d’ailleurs déclaré :

« A partir de maintenant, l’Univers est voué au déclin. Ce sera pour lui comme une vieillesse infinie. »

« L’univers est fatigué et il s’est écroulé sur son lit pour connaître un repos éternel. »

L’équipe de chercheurs a utilisé sept des télescopes comptant parmi les plus puissants de la planète afin de réaliser ces impressionnantes observations durant 8 ans. Cette étude a été baptisée Gama. Les chercheurs ont utilisé près de 21 longueurs d’ondes différentes (avec par exemple l’infrarouge ou l’utraviolet) pour observer une quantité énorme de galaxies et l’énergie qu’elles dégageaient.

Des télescopes de la Nasa et de l’Agence Spatiale Européenne ont été utilisés à ces fins. Au total ce sont près de 100 chercheurs issus de 30 universités réputées à travers le monde qui ont participé à cette étude unique en son genre.

nasa telescope

Simon Driver a ajouté :

« Nous avons utilisé autant de télescopes spatiaux et terrestres que possible dans des longueurs d’onde très variées. »

La majeure partie de l’énergie circulant dans le monde a été générée après le Big Bang, mais il faut savoir que de l’énergie nouvelle est libérée lors de la fusion thermonucléaire à l’intérieur des étoiles.

Anthony Hopkins, membre de l’Observatoire astronomique australien a quant à lui déclaré :

« Les chercheurs savent depuis longtemps maintenant que le rythme de création d’étoiles dans l’Univers est en déclin. Cette étude souligne surtout le fait que le taux de production d’énergie diminue de manière régulière. »

L’équipe de chercheurs espère que ces recherches leurs permettront de mieux comprendre le processus de formation des galaxies.

Si cet article vous a plu, découvrez aussi la première photographie de la Terre entièrement éclairée par le Soleil ainsi que ces 5 années d’observation du Soleil en vidéo.

Publié le 12 août 2015 à 10:57, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches