BlogActusAprès le Ice Bucket, voici le Paracétamol Challenge #paracetamolchallenge

Après le Ice Bucket, voici le Paracétamol Challenge #paracetamolchallenge

Les adolescents sont pleins de surprises. Après le Ice Bucket Challenge et les necknominations qui se terminent en noyade ou en coma éthylique, voici le Paracétamol Challenge qui se termine au mieux à l’hôpital, au pire entre quatre planches.

paracetamol challenge

Tout commence en 2011, lorsque la fille de Mandy et Peter Yousaf est admise à l’hopital suite à une surdose de paracétamol. Ses parents la retrouvent ainsi que son petit ami inanimés dans sa chambre. Admise en urgence à l’hôpital Blackpool Victoria, elle décède le lendemain.

« Elle était là avec nous, et le lendemain elle était décédée, tout s’est effondré autour de nous ».

« Cette tragédie doit ouvrir les yeux des jeunes qui prennent des risques inconsidérés ».

Cette mère est terrifiée à l’idée qu’un tel drame se reproduise, et brise une autre famille. L’actualité lui donne raison, puisque le Paracétamol Challenge semble être devenu un véritable phénomène sur les réseaux sociaux britanniques. Le concept est simple, battre votre record en ingérant un maximum de comprimés de Paracétamol et défier vos camarades. Comprimés en vente libre, mortels pour votre foie à haute dose.

Une seconde victime a d’ailleurs été admise à l’hôpital d’Ayrshire en Écosse, et serait toujours entre la vie et la mort.

« Ce phénomène est devenu très populaire, les adolescents ne se rendent pas compte des risques qu’ils prennent, et puis il y a aussi la pression, le regard des autres, la peur de passer pour un dégonflé, ou pire un ringard. »

« Ne finissez pas comme ma fille, sa mort doit servir d’exemple. »

La fille de Mandy, Charlotte, était une étudiante studieuse et très appréciée, ainée de onze enfants.

« Notre famille ne vit plus, c’est la pire chose qu’il puisse vous arriver. »

« Ce ne sont pas seulement les adolescents que nous devons avertir, mais aussi leurs parents, il ne faut pas prendre ce phénomène à la légère. »

Les signes d’un surdosage de paracétamol sont les suivants : un jaunissement de la peau et du blanc des yeux, une perte de coordination, de l’hypoglycémie, des tremblements et une certaine irritabilité.

« Nous avons entendu parler du Paracétamol Challenge, n’y participez pas, vous risqueriez la mort. »

Pour l’heure, aucun cas n’a été relevé en France, il est pourtant largement envisageable que ce phénomène atteigne notre pays, du fait de la puissance des réseaux sociaux et de leur influence.

Les adolescents s’ennuient tellement qu’ils sont prêts à risquer leur vie pour paraître cools. L’inconscience a un prix, plutôt salé d’ailleurs. On attend maintenant de nouveaux concepts aussi novateurs et passionnants que celui-ci. On a quelques idées d’ailleurs. Le « Mike Brant Challenge », qui consiste à se défenestrer avec classe, ou encore le « Fusil de Chasse de Papi dans la bouche Challenge » lointain cousin du jeu de la Roulette Russe.

Publié le 27 mai 2015 à 9:43, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches