BlogActusPollution : les chinois achètent de « l’air frais du Canada » en bouteille

Pollution : les chinois achètent de « l’air frais du Canada » en bouteille

Une société canadienne qui avait mis en vente de l’ frais canadien a trouvé un marché porteur en Chine. A la base c’était une simple blague, mais celle-ci s’est transformée en entreprise extrêmement lucrative. Leurs premières expéditions ont d’ailleurs trouvé preneur en moins de quatre jours.

Un marché extrêmement porteur en Chine

vitality air air frais canadien bouteille chine pollution

Ce n’est un secret pour personne, l’ des grandes agglomérations chinoises est extrêmement pollué. Une start-up canadienne tire avantage de cette situation en vendant de l’air frais en en provenance des montagnes rocheuses. La société Vitality Air a été fondée l’année dernière dans la ville d’Edmonton, mais le commerce de sa production vers la Chine est plus récent.

Le co-fondateur de la start-up, Moses Lam a déclaré :

« Notre première cargaison comportant 500 bouteilles d’air frais s’est vendue en quatre jours. »

« Une autre cargaison comportant 4.000 bouteilles est en cours d’acheminement vers la Chine, la plupart de ces bouteilles ont déjà trouvé preneur. »

vitality air air frais canadien bouteille chine pollution 1

Chaque contient environ 7.7 litres d’air frais prélevé dans le parc national canadien de Banff. Une bouteille coûte la modique somme de 13 euros, ce qui reste 50 fois plus cher qu’une bouteille d’eau minérale en Chine. La plupart des acheteurs habitent les grandes agglomérations du nord et du sud du pays qui souffrent particulièrement de la pollution.

Il y a une semaine, la ville de Pékin avait émis une alerte rouge à la pollution qui avait fortement restreint le nombre de véhicules circulant sur ses routes.

Quand l’air frais devient un luxe

Brique pollution Chine

Vendre de l’air frais n’est pas une initiative nouvelle en Chine. L’an dernier, un artiste chinois nommé Liang Kegang avait vendu un minuscule bocal rempli d’air prélevé dans le sud de la France pour la modique somme de… 700 euros.

En 2013, c’était le multimillionnaire chinois Chen Guangbiao qui avait vendu des canettes remplies d’air prélevé dans les régions les moins industrialisés de Chine, chaque canette coutait la somme de 60 centimes d’euros.

Moses Lam a débuté l’aventure Vitality Air en vendant des sacs plastiques remplis d’air frais sur Ebay pour la modique somme de 150 euros.

Il a déclaré :

« L’aventure Vitality Air a démarré lorsque nous avons réalisé qu’il y avait un marché porteur. »

Le représentant de la marque en chine, Harrison Wang, a quant à lui déclaré que les principaux clients étaient… des clientes. Il s’agirait en majorité de femmes chinoises venant de milieux aisés qui utiliseraient ou offriraient ces bouteilles en cadeaux. Il a ajouté que certaines boites de nuit et même des maisons de retraite s’étaient approvisionnées chez Vitality Air.

photo particule matter chine pollution shanghai

Selon lui :

« En Chine, l’air frais est un luxe, c’est quelque chose d’extrêmement précieux. »

On rappelle que chaque bouteille d’air frais canadien est remplie à la main. Son fondateur a d’ailleurs déclaré :

« C’est un véritable travail, mais nous voulons que ce produit soit unique et ludique. »

Les commandes vont bon train, et les responsables de cette start-up canadienne prennent aujourd’hui leur revanche. Beaucoup de personnes se moquaient de leur concept avant que celui-ci fasse un véritable tabac en Chine.

Découvrez aussi Under The Dome, le documentaire sur la pollution interdit en Chine, ainsi que cette « brique de pollution » réalisée par un artiste chinois.

Publié le 16 décembre 2015 à 13:23, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches