L’un des survivants du crash de Chapecoense raconte le terrible accident

Rafael Henzel est l’un des six survivants du crash aérien qui a coûté la vie à plus de 70 personnes, dont la majeure partie était des joueurs de Chapecoense. Le journaliste brésilien raconte les circonstances de la catastrophe dans un témoignage glaçant.

Rafael Henzel survivant crash Chapecoense

À l’instar de trois joueurs de Chapecoense et de deux membres d’équipage, Rafael Henzel compte parmi les six survivants du crash ayant frappé l’avion qui transportait l’équipe brésilienne. Le club allait disputer la finale de la Copa Sudamericana à Medellin, en Colombie.

Deux semaines après le drame, le reporter s’est confié à un journal brésilien et a livré un récit déchirant des derniers instants avant la catastrophe aérienne.

Rafael Henzel raconte l’accident

Tout d’un coup, ils ont éteint les lumières et les moteurs se sont arrêtés. Tout le monde est retourné s’asseoir. Il y a eu une certaine appréhension, mais personne ne pouvait imaginer qu’on allait s’écraser. Personne ne nous a jamais dit de mettre nos ceintures. Personne n’a rien dit et on ignorait ce qui allait se passer. Même si j’ai vu de la détresse chez les deux membres d’équipage qui étaient derrière moi. Mais il n’y a pas eu de cris.

Quand je me suis réveillé, j’ai cru à un mauvais rêve. Quand j’ai vu les lumières, j’ai crié. J’étais bloqué entre deux arbres avec les deux sièges de mes voisins encore accrochés à côté de moi. Le choc a été terrible quand je me suis rendu compte que mes camarades étaient morts.

Le pire c’est qu’ils ne sont pas morts à cause d’une défaillance mécanique, mais à cause d’un manque de jugement d’une personne qui voulait juste faire une économie stupide (l’avion aurait manqué de carburant). C’est répugnant.

Le journaliste brésilien, qui souhaite rentrer chez lui, devrait être rapatrié avec les joueurs rescapés, Alan Rushel, Jackson Folmann et Helio Neto.

Les dernières publications
Tuxboard