Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActusLe parc Seaworld va enfin stopper ses spectacles d’orques

Le parc Seaworld va enfin stopper ses spectacles d’orques

Cet immense parc californien organise des spectacles aquatiques mettant en scène divers cétacés. Depuis quelques années, les conditions de vie des animaux en captivité sont largement critiquées. Récemment, l’ex-Jackass Steve-O était monté au sommet d’une grue afin de dénoncer les agissements de SeaWorld. Celui devra d’ailleurs purger une peine de prison en décembre prochain. On rappelle que le parc a connu une forte baisse de sa fréquentation depuis la sortie du documentaire Blackfish en 2013.

en chute libre depuis 2013

affaire seaworld orques fin spectacles stoppe san diego documentaire blackfish

Depuis quelques années, le parc Seaworld n’est plus que l’ombre de lui-même. Suite la sortie du documentaire Blackfish il y a deux ans, le géant californien des spectacles aquatiques a connu une baisse de ses bénéfices de l’ordre de 84 % et sa valeur sur le marché a été divisée par deux. Cela faisait donc près de deux ans que refusait de mettre un terme aux mauvais traitements que ses pensionnaires à nageoires subissaient quotidiennement. Heureusement, aujourd’hui les choses commencent à bouger et les défenseurs de la cause animale ayant œuvré dans ce sens ne peuvent que s’en féliciter.

Avec des bénéfices de plus en plus faibles et une image largement écornée par les récents scandales, le parc aquatique n’avait de toute façon plus vraiment le choix s’il souhaitait perdurer. Joel Manby, le directeur général de Seaworld, a déclaré hier qu’il avait entendu les critiques venant de ses clients et qu’il mettrait un terme aux spectacles théâtraux des orques avant 2017.

Il a déclaré :

« Nous sommes à l’écoute de nos clients et nous souhaitons que notre société évolue. Les gens aiment les entreprises qui ont un but, même si ce sont des entreprises à but lucratif. Il suffit de regarder Wholefoods (chaine américaine commercialisant des produits bio)… Je ne vois pas pourquoi Seaworld ne pourrait pas faire comme l’une de ces marques. »

Une déclaration assez pathétique, puisque l’homme n’évoque à aucun moment les conditions exécrables dans lesquelles vivent les animaux marins de ses différents parcs. De plus, il compare tout simplement un parc aquatique à une vulgaire chaine de grande distribution, ce qui est un flagrant manque de classe et d’appréciation.

Seul le parc de est concerné pour le moment

USA,Florida,Orlando,Sea World, killer whale show

Joel Manby a expliqué que Seaworld mettrait en place une toute nouvelle expérience concernant les orques. Celle-ci mettra l’accent sur l’environnement naturel de ceux-ci. On espère donc que cela est une manière détournée d’expliquer que les orques du parc retrouveront la liberté.

Malheureusement, des spectacles similaires continuent d’être organisés un peu partout aux États-Unis dans les autres parcs aquatiques de la chaine Seaworld notamment dans les villes d’Orlando et de San Antonio. Voici donc une première bataille remportée par les défenseurs de la cause animale même si la guerre promet d’être encore longue et acharnée.

Le député Adam Schiff a d’ailleurs déclaré :

« La décision prise par Seaworld de supprimer les spectacles d’orques à San Diego est évidemment bienvenue. Mais le chemin vers la liberté pour ces créatures magnifiques est encore long. Il reste cependant énormément à faire et je souhaite que l’entreprise cesse l’élevage des orques et participe à la création de sanctuaires marins. »

On espère simplement que cette modeste mesure ne servira pas de vitrine permettant à la société Seaworld de masquer ses agissements.

Découvrez aussi la vidéo d’un phoque propulsé à plus de 20 mètres de hauteur par une orque.

Publié le 10 novembre 2015 à 12:18, par :
Vic Rattlehead

Я пишу на русском языке, потому что я очень оригинально. Водка, сиськи, свобода.


Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches