Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogTests Jeux vidéoTest de Super Mario Odyssey : la perfection de la créativité

Test de Super Mario Odyssey : la perfection de la créativité

Cela fait quelques années (4 exactement) que Nintendo n’avait pas développé de nouvelles aventures de Mario. a débarqué fin octobre sur la superbe console Switch avec de grosses ambitions.

Comme vous l’avez compris à travers ce titre, ce jeu est une petite merveille (et nous ne sommes pas les seuls à le dire of course) dont on va essayer de vous le raconter, sans vous spoiler, parce que oui, possède de nombreuses surprises !

Super Mario Odyssey : Une princesse qui se cesse de se faire kidnapper

Une nouvelle fois, Bowser a kidnappé Peach, mais cette fois-ci pour se marier avec elle. Mario, avec son drôle de chapeau rouge portant le nom de « Cappy » (le roi des Koopas est également responsable de l’enlèvement de sa sœur), doit empêcher ce mariage, mais les Broodals, une bande de Lapins anthropomorphiques, vont tenter de déjouer le nouveau duo. Mario qui doit donc parcourir différents royaumes grâce à son ballon nommé « L’Odyssey » mise à disposition par Cappy afin de sauver Peach. Dans les différents royaumes, Mario doit récupérer un nombre minimum de lunes de puissance afin de restaurer la puissance du ballon et parcourir le monde entier à la poursuite de Bowser.

Super Mario Odyssey, un compilation de tous les anciens Mario, avec des nouveautés

Pendant plus de 20 heures (nous ne sommes pas hardcore gamers), on prend un réel plaisir à s’aventurer dans les différents univers que propose Super Mario Odyssey, mais cette durée peut être prolongée de 30, voire 40 heures par différentes missions, que l’on vous expliquera par la suite.

Notre Mario Odyssey prend le meilleur de Super Mario 64 (avec notamment les mouvements triple saut, saut en longueur…) de Mario 3D World avec le saut rodéo et de Super Mario Sunshine, mais réussit avec brio à satisfaire tous les anciens fans de la série avec des passages en 2D et 8-bits particulièrement addictifs. Oui, notre superlatif n’est pas assez fort pour démontrer que les créateurs du jeu n’ont pas pensé rentabilité comme de nombreux autres éditeurs où il faut payer pour aller plus loin via des DLC ou avec des accessoires. L’équipe ouvre un monde ouvert aux joueurs qui réservera son flot d’expériences.

Un jeu où vous pourrez incarner de nombreux personnages

Tant que vous aurez des pièces, Mario ne sera jamais mort. En, effet, fini le 1-Up, le moustachu reprend la jauge de santé déjà apparue dans la saga mais il perdra 10 pièces à chacune de ses morts. Ces pièces permettent à Mario d’acheter différents éléments dans le jeu, comme des lunes de puissance ou encore différentes tenues pour Mario.


Publié le 12 novembre 2017 à 20:48, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches