BlogActusUne femme enceinte survit à une chute de 34 mètres après que son mari l’ait poussée au large de la falaise

Une femme enceinte survit à une chute de 34 mètres après que son mari l’ait poussée au large de la falaise

Un homme a été arrêté pour avoir prétendument poussé sa femme enceinte hors d’une afin de lui permettre d’hériter de sa fortune.

Heureusement, Wang Nan, enceinte de trois mois, a survécu à la de 34 mètres qui s’est produite dans le parc national de Pha Taem dans la province d’Ubon Ratchathani, alors que le couple était en vacances. Elle a subi des fractures à la cuisse gauche, au bras, à la clavicule et aux deux genoux. Son bébé aurait été indemne.

Wang a accusé son mari de l’avoir poussée

L’incident a d’abord été traité comme un accident, le couple ayant dit à la police que Wang s’était évanoui et était tombé. Cependant, Wang a attendu que son mari s’éloigne de son lit d’hôpital avant de dire aux autorités qu’il s’agissait d’un acte délibéré.

À la suite d’une enquête, le nouveau compte de la jeune femme de 32 ans a accusé son mari, âgé de 33 ans, de l’avoir poussée hors de la parce qu’il voulait hériter de sa fortune de 100 millions de bahts (£ 2,5 millions) afin de pouvoir payer ses dettes.

Selon la police, le mari de Wang agissait de manière suspicieuse sur les lieux de l’incident, se tenant à quelque distance alors que les sauveteurs tentaient d’aider sa femme. Un interprète aurait entendu Wang dire à son mari : « Pourquoi m’avez-vous fait cela ».

Le couple, originaire de la province du Jiangsu, vit à Bangkok, en Thaïlande, depuis 2016, selon le South China Morning Post.

Il aurait visité le parc pour observer le lever du soleil et voir une ancienne grotte. Cependant, selon Wang, ils n’ont pas trouvé la grotte et le mari l’a emmenée au bord de la falaise avant de la retourner, de l’embrasser et de la pousser par-dessus bord.

Wang a déclaré qu’elle restait consciente après la et avait passé environ 20 minutes à appeler à l’aide. Sa a heureusement été interrompue par plusieurs arbres et arbustes, selon The Nation.

Le mari a été arrêté

La police a ensuite arrêté le mari à l’hôpital Sapphasitthiprasong du district de Muang lorsqu’il avait rendu visite à sa femme au début de la semaine.

Selon les autorités, tous les biens du couple appartiennent à Wang et le mari est issu d’une famille pauvre. Il a également une importante dette à rembourser, que son épouse avait accepté de payer à moitié.

La police aurait demandé l’approbation des tribunaux pour prolonger la détention du mari afin de pouvoir enquêter plus avant.

Le mari nie l’accusation de tentative de meurtre.

Publié le 21 juin 2019 à 11:00, par :
Yolanda

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches