Ils écrivent au Président de la République pour inscrire le mot chocolatine dans le dictionnaire

On ne rigole pas du tout du sujet, dans le sud-ouest de la France. Par là-bas ne parlez pas de pain au chocolat ou vous risqueriez de déclencher les foudres des habitants qui ne jurent que par le mot chocolatine.

Ce qui coûterait environ 15 centimes (soit environ un demi SMIC ou un studio dans le XXème) selon Jean-François Copé est encore à l’honneur ces jours-ci avec une information pour le moins insolite.

A Montauban, là où le pain au chocolat est nommé chocolatine, un groupe de lycéens de 1ère S s’est mis en tête de convaincre le Président de la République en lui écrivant une lettre argumentant le bien-fondé de leur demande : inscrire le mot « chocolatine » dans le dictionnaire.

Les lycéens ont expliqué à La Dépêche du Midi :

On ne veut pas changer la façon de parler de tous les Français, mais juste qu’on reconnaisse la nôtre, surtout qu’elle nous paraît plus juste.”

Reste à savoir si la cible est bien choisie et s’il n’aurait pas plutôt fallu écrire à l’Académie française.

Dans tous les cas si le mot « chocolatine » est inscrit au dictionnaire, on demande alors que soit inscrit également la « copétine« , elle serait toute petite et coûterait réellement 15 centimes. Comme celles-ci.

Les dernières publications
Tuxboard