BlogActusLes propos sexistes sont infligés aux enfants dès leurs plus jeunes âges

Les propos sexistes sont infligés aux enfants dès leurs plus jeunes âges

Sandra est une utilisatrice de . De temps en temps, elle peint les visages des enfants avec des images de toutes les sortes selon les demandes de ses petits clients. Elle a été témoin d’un comportement révoltant d’une mère sexiste qui lui a particulièrement marqué. Elle a donc décidé d’en parler sur son compte .

L’histoire d’un papillon

Tout a commencé lors d’un pique-nique. Un petit garçon a voulu avoir l’image d’un papillon bleu sur son visage. Au moment où Sandra allait commencer la peinture, la mère de l’enfant est intervenue. Elle a tout de suite interdit la réalisation de l’image, affirmant qu’elle aurait aimé une image plus masculine comme un crâne et des os croisés pour montrer un petit pirate.

Ce geste qu’a effectué la mère du petit garçon n’est pas un cas isolé. C’est même une chose courante. Les parents ont l’habitude de dresser leurs enfants à être conformes à des normes de genre.

Ainsi, les garçons ont honte d’exprimer librement qu’ils aiment des choses « féminines ». Leurs parents leur forcent à être hyper-masculins.

Cette histoire du papillon a fait réagir plusieurs internautes qui n’ont pas hésité à donner leurs avis. Nombreux ont montré combien la réaction des parents du petit garçon les a choqué.

Hey tout le monde, je suis un clown et je reviens d’un pique-nique de face painting et voici mon avis sur la violence masculine en Amérique.

 

Cela commence à la jeunesse. Et c’est plus que de laisser les garçons jouer avec des armes, c’est la honte qu’on leur fait de ressentir tout ce qui n’est pas de la colère.

 

« Les papillons sont beaux, il dit que c’est ce qu’il veut, ne devrais-je pas peindre ce qu’il veut ? » »Non lui donner quelque chose pour les garçons »

Elle se tourne vers le père, un grand gars en maillot, et lui dit en l’accusant : « Voulez-vous que votre fils ait un papillon sur son visage ? » Il dit « non »

J’ai vraiment essayé, mais cette femme était tellement effrayée par le fait que son fils veuille un papillon qu’elle m’a fait peindre un crâne et des os en croix sur sa joue.

« Désolé ». Je dis au revoir au gamin. Et je suis désolée qu’il n’ait pas le droit d’aimer quelque chose d’aussi miraculeux et beau

Mais quand un garçon veut profiter de quelque chose pour sa beauté, on lui dit que ce n’est pas pour lui. Pas dans cette maison. Pas dans cette famille.

Je sais que ce n’était qu’un maquillage, mais c’est ce que je veux dire. Pourquoi diable ces parents font honte à leurs garçons à cause de FACEPAINT

Honnêtement, ne me lance même pas sur les ballons.

La prochaine fois, vous êtes incrédule quant à la façon dont le gouvernement pourrait fermer nos parcs nationaux, construire le pipeline ou atomiser la planète.

Publié le 5 octobre 2018 à 7:44, par :
Ambre Leclerc

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2019 | Tuxboard : concentré de news fraîches