Il visite des villages fantômes à proximité d’un volcan en éruption en Indonésie

Voici d’incroyables clichés des villages fantômes situés au pied du Sinabung, un volcan indonésien actif. Ces témoignages poignants de la puissance de dame nature on été capturés par le photographe Keow Wee Loong.

7 villages fantômes au pied du volcan Sinabung

On dénombre pas moins de 7 villages fantômes sur les premiers contreforts du Sinabung. Il s’agit de l’un des volcans actifs majeurs en Indonésie, qui ne cesse de vomir lave et cendres.

Bien que le gouvernement indonésien ait déterminé que ces zones étaient trop dangereuses pour être habitées et ait ordonné leur évacuation, un photographe intrépide a décidé de braver l’interdit pour nous fournir ces étonnants clichés.

A l’instar de ces photos de la ville fantôme de Fukushima, il s’agit d’un nouveau témoignage poignant de Keow Wee Loong qui nous montre ce qu’il advient des zones peuplées lorsque la nature décide de reprendre ses droits.

Ce photographe définitivement intrépide a déclaré que ces villages fantômes n’avaient jamais été explorés depuis que le gouvernement indonésien avait ordonné leur évacuation.

Lorsque Loong avait visité les lieux qui abritait près de 10.000 personnes avant qu’une éruption ne dévaste la région en 2014, il a expliqué qu’il s’agissait de villages vivants et animés :

« Autrefois, ces lieux débordaient de vie. Me voila aujourd’hui de retour et tout a changé. Il ne reste que des ruines et des villages fantômes. Dans les bâtiments, il y a aussi de nombreux effets personnels que les gens n’ont pas eu le temps d’emporter. »

Le jeune et intrépide photographe a visité les 7 villages fantômes de la région : Gurukinayan, Sukanalu, Sigaranggang, Laukawar Suka Mariah, Semacem et Bekerah.

Ces lieux situés sur l’île paradisiaque de Sumatra abritaient autrefois des terres fertiles et propices à l’agriculture. Mais en 2010, le volcan Sinabung se réveillait. Il était en sommeil depuis plus de 400 ans.

Si le Sinabung s’était jusqu’alors contenté de répandre cendres et débris, une terrible éruption se produisait en 2014 et tuait plusieurs personnes. Elle était suivie d’une seconde quelques jours plus tard, qui se révélait à nouveau meurtrière.

Le mont Sinabung fait partie des 120 volcans situés sur la Ceinture de feu du Pacifique, marquant la limite des plaques tectoniques.

Durant les 48 heures que le photographe et sa compagne ont passé sur les lieux, le volcan est entré plusieurs fois en éruption, ce qui a forcé le couple à dormir dans l’une des maisons abandonnées de ces villages fantômes.

Il reste pour l’heure difficile de savoir quand ces éruptions cesseront, l’activité sismique restant extrêmement élevée dans la région.

Pour étancher votre soif de villes et villages fantômes, vous pouvez aussi consulter nos articles consacrés à Centralia, la ville qui a inspiré Silent Hill, et à la ville fantôme de Prypiat.

Les dernières publications
Tuxboard