Pourquoi utiliser un déodorant bio ?

La chaleur, le stress et des problèmes de santé font que nous suons plus ou moins abondamment. Le souci c’est qu’avec la transpiration vient l’odeur qui, en plus de nous gêner, peut également et surtout incommoder notre entourage. Heureusement que nous avons un allié au quotidien nous évitant ce désagrément de taille : le déodorant qui nous aide à garder notre fraîcheur tout au long de notre journée. Toutefois, le dilemme réside souvent dans le choix du type de produit à adopter : industriel ou bio ? Dernièrement le déodorant naturel a indéniablement conquis de plus en plus de consommateurs. Mais pourquoi préférer un déodorant bio à un déodorant classique ? Découvrez en quoi dès à présent en quoi il est préférable d’utiliser un déodorant bio plutôt qu’un déodorant industriel.

Le déodorant bio ne bloque pas la transpiration

Bien que cela nous ennuie dans notre vie quotidienne, transpirer est tout ce qu’il y a de naturel. De plus, la transpiration a des effets bénéfiques pour le corps : évacuer déchets et toxines, et réguler la température corporelle.

Pour éliminer les odeurs occasionnées par la sueur, certains produits industriels contiennent un élément, le sel d’aluminium, qui joue un rôle d’anti-transpirant en resserrant les pores, bloquant ainsi la sudation. En acidifiant également la zone où il est appliqué, il a des fonctions antibactériennes et déodorantes.

Tout cela semble beaux, car nous transpirons et sentons moins. Mais il va sans dire que de tels produits favorisent l’accumulation de toxines et augmentent les risques de cancer notamment celui du sein. Le sel d’aluminium provoquerait d’autres maladies telles que l’Alzheimer et des atteintes rénales, d’où sa grande nocivité pour la santé.

Étant dépourvu de cet élément, le déodorant bio est nullement cancérigène. Il permet à notre peau de respirer, normalement ce qui est meilleur pour notre santé.

Le déodorant bio respecte le corps

Notre corps est une machine complexe dont le bon fonctionnement met en œuvre divers systèmes (nerveux, digestif, endocrinien…) travaillant en synergie. Cependant de par sa composition majoritairement chimique, le déodorant conventionnel perturbe l’équilibre du corps.

De fait, il abîme notre flore cutanée dont l’attribution principale est de protéger notre peau contre toute agression extérieure, la fragilisant inexorablement. Sans compter que certains de ses composants sont des perturbateurs endocriniens avérés : le triclosan, le parabène, les phtalates et bien d’autres. Résultats ? Notre peau est irritée, nous avons des allergies, nous développons certaines pathologies…

D’une composition naturelle, le déodorant bio quant à lui entretient la flore cutanée en apportant de l’hydratation. Il occasionne donc moins de risque d’allergie et d’irritation. Il est tout à fait sain et respectueux de notre corps, car ne contient aucun élément susceptible de générer des problèmes endocriniens.

Le déodorant bio élimine efficacement les mauvaises odeurs

L’origine de la mauvaise odeur quand nous transpirons n’est pas la sueur en elle-même, mais les bactéries à la surface de notre peau qui décomposent la sécrétion apocrine. Le déodorant bio prévient leur apparition par des principes actifs antibactériens naturels (généralement le bicarbonate de soude ou l’aloe vera).

En ce qui concerne la senteur, le parfum présent dans le déodorant bio est également naturel, contrairement au déodorant classique qui utilise des senteurs de synthèse. Il est donc tout aussi efficace que le déo industriel, tout en étant moins agressif.

Le déodorant bio est écologique

L’écologie étant au cœur des préoccupations actuelles, nous ne pouvons nier que les produits cosmétiques industriels participent grandement à la destruction de notre planète. Il en va de même pour le déodorant conventionnel : des ingrédients toxiques et polluants, un processus de fabrication nocif, déchets excessifs et non biodégradables, etc.

Le déodorant naturel pour sa part œuvre pour la préservation de l’environnement. Les plantes et fruits employés pour obtenir huiles et parfums proviennent de l’agriculture biologique.

Des marques véganes proscrivent également l’utilisation d’animaux dans leurs productions, tant pour en tirer des composants que pour réaliser des tests. Néanmoins, le problème des déchets demeure surtout en termes d’emballage. Pour le résoudre, certaines enseignes proposent des emballages biodégradables tels que le kraft et l’amidon de maïs, ou réutilisables (flacons en verre à retourner aux fabricants après utilisation).

Il est possible de réaliser son propre déodorant bio !

Si vous êtes convaincu par le déodorant bio, il est désormais plus facile de s’en procurer. Il a en effet gagné davantage de terrain dernièrement : de plus en plus d’enseignes et de sites internet en proposent. Sachez également que vous pouvez fabriquer votre propre déodorant naturel, et ce, à moindre coût. Nous vous proposons ici une recette tout à fait basique que vous pourrez modifier à votre convenance. Tout ce qu’il vous faut c’est :

  • 100g d’huile de noix de coco vierge en liquide (si la vôtre est solide, vous pouvez la faire fondre au bain marie)
  • 40g de bicarbonate de soude
  • 40g de fécule de maïs
  • 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix (palmarosa, lavande, tea tree, etc. Vous pouvez marier diverses senteurs mais faites attention à la combinaison)
  • 1 petit bocal en verre stérilisé dans le l’eau bouillante

Mettez votre huile dans un récipient propre et sec puis versez petit à petit le bicarbonate de soude et le fécule de maïs tout en fouettant énergiquement. Une fois la préparation homogène, ajoutez l’huile essentielle et mélangez. Transvasez le tout dans votre petit pot stérile, laissez refroidir puis placez la préparation au réfrigérateur. Votre déodorant est terminé et peut se conserver trois mois au frigo !

Les dernières publications
Tuxboard