Noël 2019 "La Liste des cadeaux de Noël, pour hommes, femmes, les pulls et les pires cadeaux...

BlogActusLe Sexe 2.0, c’est quoi ?

Le Sexe 2.0, c’est quoi ?

Aujourd’hui, près de 80% des Français sont connectés (tous modes de connexions confondus), et la plupart y passe même le plus clair de leur temps. Sans surprise, le est entré dans le domaine du virtuel, et figure parmi les éléments qui retiennent de plus en plus l’attention des Français, surtout des jeunes. Justement, pour quantifier l’ampleur du phénomène,un site de sexcam a commandé une étude (Institut français d’opinion publique) destinée à étudier les pratiques sexuelles virtuelles des Français.

Tuxboard vous dévoile un aperçu des résultats.

– Le sexting : une pratique consistant à échanger des messages, photos ou vidéos à caractère sexuel. Il se trouve 35% des jeunes déclarent avoir déjà reçu des photos ou vidéos de personnes nues ou dénudées, et 25% déclarent en avoir envoyé. 17% se sont déjà livrés à des jeux sexuels via messagerie instantanée sur ordinateur, et 36% pourraient le faire, contre 13% via le téléphone portable (sextos).

– La sexcam ( par webcam) : une pratique consistant à faire l’amour virtuellement via une webcam. Cette pratique permet surtout aux couples à distance d’entretenir leurs liens affectifs et leur désir. En chiffres, 8% l’ont déjà fait, et 22% déclarent qu’ils pourraient le faire. Toutefois, 78% excluent de le faire un jour…

– La sextape : une pratique consistant à réaliser une vidéo X amateur destinée à un usage privé (les starlettes ont tendance à les rendre publiques, comme Paris Hilton…). Il se trouve que 11% des moins de 25 ans déclarent avoir fait cette pratique, qui est un fantasme pour 40% des jeunes.

– Le live show sexuel : une pratique consistant à observer des spectacles érotiques en direct via Internet. 22% des jeunes se sont adonnés à cette pratique en tant que spectateur, 18% ont déjà chatté avec l’artiste. Parmi ces jeunes, 29% sont des jeunes hommes de moins de 25 ans, contre 11% représentant la gent féminine.

– Le phone sex : ou le sexe par téléphone est moins prisé pour les jeux sexuels, car seulement 13% le pratiquent via un appel vocal, et 3% via la webcam d’un portable.

En conclusion, l’ note que :

La disposition des Français à faire l’amour virtuellement via une webcam est de plus en plus forte (…) l’engouement pour des sites spécialisés comme les sites de sexcam tient donc au fait qu’ils permettent aux adeptes de ce genre de pratiques d’assouvir des pulsions difficiles à réaliser dans la réalité.

Si la première partie reflète la vérité, la seconde (qui n’est pas forcément fausse) semble pourtant masquer un certain message publicitaire : «Allez, tous sur CAM12», vu que c’est justement le commanditaire de cette étude, réalisée auprès d’un échantillon de 1.113 personnes âgées de 18 à 69 ans… A noter que ce site de sexcam a l’intention de lancer une application mobile.

Pourtant, il se trouve que les Français sont bien plus intéressés par le fait de faire l’amour dans la nature ou dans des lieux publics, quitte à être surpris en plein acte, plutôt que par le sexe 2.0. En effet, 66% l’on déjà fait dans la voiture, 85% l’envisagent, 61% l’ont fait en pleine nature, 38% sur la plage ou dans la mer, 27% dans la piscine, 16% sur le balcon, 13% dans la rue, 11% au cinéma… En tout, 76% se sont déjà livrés à des jeux ou à des ébats en plein air ou dans des lieux publics. Et il faut dire que les pourcentages sont bien élevés.

Quoi qu’il en soit, il faut bien admettre que le sexe virtuel attire de plus en plus d’adeptes. Alors risquerions-nous un jour de finir comme ce bon vieux Sly dans Demolition Man, qui a dû se contenter d’un sexe virtuel avec Sandra Bullock ?

Publié le 18 avril 2013 à 16:15, par :
La rédaction // Facebook

Thématiques :

Les dernières publications


Contact | Mentions Légales | Confidentialité | Copyright © 2003-2020 | Tuxboard : concentré de news fraîches